Ivres, ils tirent en l’air à Planoise et se font interpeller...

Publié le 07/02/2023 - 09:22
Mis à jour le 07/02/2023 - 14:19

Après avoir entendu des détonations au 32-34 avenue Ile-de-France dans le quartier Planoise à Besançon, une femme a prévenu la police vers 7h30 dimanche dernier. Les auteurs qui ont pris la fuite ont été interpellés et placés en garde à vue jusqu’à lundi.

 © Élodie R.
© Élodie R.

Selon la témoin, les auteurs seraient descendus de leur voiture pour tirer au révolver à plusieurs reprises visant une personne située en haut des escaliers d’un édifice menant au centre commercial Ile-de-France. Ils auraient ensuite pris la fuite à bord d’une voiture grise. Sur place, les forces de l’ordre ont constaté la présence de deux douilles au sol.

Quelques minutes plus tard, le véhicule signalé a été repéré sur le parking de l’Intermarché, place Cassin où un différend entre les occupants de la voiture aurait éclaté. Un témoin a indiqué aux policiers que l’un des hommes avait dit : "J’ai une kalachnikov chez moi". Deux patrouilles de policiers ont été envoyées pour contrôler et interpeller quatre personnes qui se trouvaient dans le véhicule : deux hommes de 27 et 34 ans et deux femmes âgées de 24 et 27 ans. Tous les quatre positifs à l’alcool.

Des cartouches à blanc

À ce stade des investigations, rien ne permet d’évoquer un différend entre les individus. Les quatre mis en cause étaient ivres et seules des cartouches à blanc ont été retrouvées.

Finalement, d’après l’enquête, il s’avère que l’un des hommes avait tiré une fois en l’air en bas des escaliers du 32-34 avenue Ile-de-France, l’autre avait également tiré une fois en l’air à la station-service d’Intermarché dans un contexte d’alcoolisation. Cette version a été tenue par les protagonistes sauf le mis en cause de 27 ans qui a indiqué avoir un "trou noir" et ne se souvenir de rien. Ce dernier faisant l’objet de plusieurs fiches de recherche a été déféré devant la substitut du procureur du tribunal judiciaire de Besançon ce lundi. L’homme de 34 ans a reçu une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité en juin prochain. Les deux jeunes femmes ont été laissées libres, sans poursuite.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.08
couvert
le 21/02 à 6h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
86 %