JO 2024 : neuf sites du Grand Besançon retenus comme "centres de préparation"

Publié le 09/10/2020 - 12:17
Mis à jour le 09/10/2020 - 16:42

Sur les 16 sites sportifs désignés en Franche-Comté pour être des centres de préparations aux JO de Paris 2024, neuf se situent dans le Grand Besançon.

chronostar_2012-015_stade_leo_lagrange.jpg
"Léo Lagrange" et sa piste d'athlétisme © D Poirier

En France, 619 sites ont été retenus. En Franche-Comté 16 sites ont été désignés comme CPJ (centres de préparations aux Jeux) de Paris 2024

  • Doubs : 11
  • Jura :  3
  • Haute-Saône : 1
  • Territoire de Belfort : 1

Après les candidatures fin 2019, les acteurs sportifs du Grand Besançon ont eu la joie de découvrir que pas moins de neuf sites ont été retenus et figureront donc dans le catalogue officiel des lieux de préparation mis à disposition des délégations internationales, dès le début de l’année prochaine.

Mais l’objectif final ne sera atteint que lorsque des délégations auront choisi les sites du Grand Besançon pour la préparation de leurs athlètes. "Cette validation confirme la qualité des équipements et le savoir-faire local en matière d’accueil des sportifs, mais elle n’est que le début d’un travail de terrain auprès des fédérations afin de les convaincre que la course à la médaille d’or commence ici..." concède Grand Besançon Métropole dans un communiqué.   

Une nouvelle phase de travail s’enclenche donc dès à présent afin d'échanger sur le terrain lors des événements nationaux et internationaux, avec les chefs de délégations, les entraîneurs nationaux, les DTN, de manière à les convaincre que la meilleure des préparations pour Paris 2024 existe à Besançon.

"Tout sera fait pour convaincre et transformer l’essai, en accueillant le plus tôt possible des délégations avant cette échéance sportive majeure que sont les JO de Paris 2024" Grand Besançon Métropole

L'objectif final est donc de valoriser, grâce à un outil digital, l’ensemble de l’offre des services à disposition des délégations, pour leur assurer un séjour à Besançon serein, confortable et productif. Mais avant cela, l'enjeu consiste désormais avec les acteurs locaux de consolider la mobilisation avec les structures hôtelières, les services de santé ou de récupération.

Un site internet dédié sera ouvert fin octobre. Il sera à la fois vitrine de "Grand Besançon Métropole, terre de Jeux" et de l’engagement de tous ses acteurs pour organiser la préparation des délégations

Sites sportifs retenus dans le Grand Besançon et disciplines

Sites

Disciplines olympiques 

Disciplines paralympiques 

Gymnase de la Malcombe

Haltérophile

Gymnase des Montcoucons

Basket-Ball

Basket-Ball fauteuil Rugby Fauteuil

Palais des Sports Ghani Yalouz

Handball - Lutte

Piste BMX de Rosemont

BMX Race (sous réserve de livraison des travaux de la butte de départ)

Pôle Sportif des Montboucons

Judo, Cyclisme sur route ; VTT XCO

Judo - Cyclisme sur route

Salle de Gymnastique de la Saint-Claude

Gymnastique Artistique Gymnastique Rythmique

Stade d’athlétisme Léo Lagrange

Athlétisme

Athlétisme

Stade des Orchamps

Rugby à 7

Université des Sports

Triathlon

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Victoire de Besançon à Mérignac. Brest poursuit son sans-faute, Dijon son calvaire

Handball (ligue féminine) • Brest a poursuivi son sans-faute en Ligue féminine de handball en surclassant Saint-Amand-les-Eaux (44-19) mercredi lors de la 7e journée, marquée par une nouvelle défaite de Dijon à domicile contre Toulon (34-24) alors que les filles de l'ESBF l'ont emporté à Mérignac (24-29)  et grimpe en 5e position au classement général.

Sédentarité : 30 minutes d’exercice par jour bientôt expérimenté en primaire

Pour lutter contre "la bombe à retardement" de la sédentarité chez les enfants, les organisateurs des JO de Paris 2024 et l'Éducation nationale font la promotion de l'expérimentation "30 minutes d'exercice par jour" qui va bientôt démarrer dans quelques écoles primaires. Outre Créteil, les académies de Poitiers, Toulouse, Montpellier, Besançon, Lyon, Réunion doivent aussi se lancer dans l'aventure.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6
nuageux
le 27/11 à 9h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
82 %

Sondage