Johnny Hallyday reçoit des proches du Bisontin Jean de Gribaldy

Publié le 07/06/2013 - 18:02
Mis à jour le 07/06/2013 - 18:41

Personnalité Bisontine reconnue, Jean de Gribaldy, a été un grand coureur cycliste professionnel et directeur sportif d'équipes cyclistes, mais aussi un pilote d'avion. Il était également proche de Johnny Hallyday, que sa famille a eu l'honneur de rencontrer suite à son concert donné ce jeudi 6 juin, au Zénith de Dijon.

Rencontre

PUBLICITÉ

Pierre Diéterlé est le neveu de Jean de Gribaldy. Afin de lui rendre hommage, il lui a dédié en 2006 un site internet. Au fil des années, il a récolté une centaine de témoignages de personnalités diverses, issues du monde sportif, de la chanson, du cinéma ou de la musique, qui avaient cotoyé le Bisontin.

Plusieurs documents et témoignages lui parvenant du monde entier y sont également répertoriés. Une façon de conserver la mémoire de ce personnage hors norme et aux multiples facettes qui aura durablement marqué de son empreinte l’univers du cyclisme international mais aussi l’histoire de Besançon, son commerce et évidemment sa vie sportive. « Nous avons dépassé le cap des 100 000 visites en mars dernier et nous enregistrons 1800 à 2000 visites par mois, ce qui est plutôt encourageant », remarque Pierre Diéterlé.

« Une très belle rencontre et une très belle soirée »

Accompagné de Claude Domergue et de Jean-Charles Diéterlé, son père, il a donc rencontré jeudi soir le chanteur Johnny Hallyday, qui a très bien connu son oncle. « Il a entretenu avec Jean de Gribaldy des rapports assez filiaux. C’était son ami, son confident », précise Pierre Diéterlé. L’ancien coureur cycliste, devenu pilote, avait en effet transporté à plusieurs reprises par avion le chanteur (tout comme Claude Domergue d’ailleurs qu’il a reconnu). « Mon oncle était notamment allé le chercher à Offenburg en Allemagne lorsqu’il faisait son service militaire. »

Bien que l’artiste n’ait pu leur consacrer que quelques minutes, PIerre Diéterlé reconnait que « ce fut une très belle rencontre et une très belle soirée. » « Je lui ai remis d’anciennes correspondances et des photographies, certaines datant de mars 63 où il était âgé de 20 ans. Il semblait ravi et très ému. »

Depuis la création du site internet, Pierre Diéterlé, qui s’est déjà entretenu avec différentes personnalités comme Bernard Hinault, Raymond Poulidor ou Sean Kelly, espérait rencontrer Johnny Hallyday. C’est aujourd’hui chose faîte !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La ville de Besançon dévoile un catalogue d’ouvrages vieux de plus de 500 ans

La Ville de Besançon a réalisé, après un travail de plusieurs années, un catalogue inédit de sa collection d’incunables (Ouvrage imprimé antérieur à 1500, tiré à peu d'exemplaires). Paru chez Droz dans la collection Histoire et civilisation du livre dirigée par l’EPHE et le CESR de Tours, intitule “Catalogue régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France”, volumes concernant la Franche-Comté, il est l’œuvre de la conservatrice de la bibliothèque municipale de la Ville de Besançon, Marie-Claire Waille.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

Un important incendie impacte la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi en fin de journée. Il serait "potentiellement lié" aux travaux de rénovation au niveau de la flèche de l'édifice selon les pompiers. Les dégâts seraient déjà considérables.

Courbet a rendez-vous avec Yan-Pei Ming pour son bicentenaire

Le Doubs célèbre depuis le mois de février 2019 le bicentenaire de la naissance de Courbet, le peintre de "L'Origine du monde", par une série d'expositions et de manifestations qui culmineront lors d'un face-à-face avec les oeuvres de Yan Pei-Ming. Le peintre contemporain s'est installé ce mois d'avril 2019 dans l'atelier de Gustave Courbet.

Le Hip -Hop donnerait un goût plus intense et plus fruité au fromage…

La musique influencerait le goût du fromage • L'emmental est sensible à la musique selon une étude expérience menée durant plusieurs mois par la Haute école des Arts de Berne, dans une cave d'affinage de Berthoud, dans l'ouest de la Suisse. Après six mois et demi d'affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap de "Tribe called quest", les meules du fromager-affineur Beate Wampfler situé dans la vallée de l'emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu'ils ont "écoutées".

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 8.49
ciel dégagé
le 19/04 à 0h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1023.351 hPa
Humidité
86 %

Sondage