Jura Sud éliminé par St- Saint-Étienne en 16e de finale

Publié le 03/01/2022 - 08:02
Mis à jour le 03/01/2022 - 09:34

Le match opposant Jura Sud (N2) et Saint-Etienne (L1) s’est finalement terminé sur le score de quatre buts à un en faveur du pensionnaire de Ligue 1. Un match qui a été interrompu durant 20 minutes après le lancement de fumigènes de supporters stéphanois.

 © Capture Eurosport
© Capture Eurosport

À Louhans (Stade du Bram): Saint-Etienne bat Jura Sud 4 à 1 (2-0)

Buts:

  • Jura Sud: Tiago Cardoso (78)
  • Saint-Etienne: Nade (9), Nordin (15), Sako (84 s.p.), Boudebouz (87)

Les réactions

Valentin Guichard (entraîneur de Jura Sud éliminé par Saint-Etienne):

"Tout au long du match, j'ai eu la sensation que cela ne serait pas aujourd'hui (l'exploit). Il manquait toujours quelque chose. La marche était trop haute au vu du résultat. Si nous avions livré le match parfait, nous aurions pu faire douter cette équipe de Saint-Etienne.

Les garçons avaient la bonne intention de livrer le match parfait, mais la limite entre trop en faire, avoir envie et rester lucide, la frontière est infime. En première période, nous n'avons pas réussi à mettre en place ce que nous souhaitions. C'était partiellement mieux après la mi-temps. Sur certains tours précédents, nous avons eu ces petits faits de jeu qui tournaient en notre faveur. Ce n'était pas le cas aujourd'hui comme sur la réduction du score avant de concéder dans la foulée un penalty. L'interruption du match ? À un certain niveau on doit être imperméable à ces situations. Cela a sans doute un peu joué, mais je ne pense pas que cela explique cette mauvaise entame après la reprise".

Pascal Dupraz (entraîneur de Saint-Etienne qualifié contre Jura Sud):

"Je suis très satisfait du sérieux des joueurs. Il en fallait car cette équipe de Jura Sud avait des arguments et nous a opposé d'avantage qu'une farouche résistance.

Nous avons peut-être cru trop tôt que nous étions à l'abri. Il aurait fallu totaliser un peu plus en première période, la meilleure des deux pour notre part. Je n'ai pas eu peur. Les joueurs sont sérieux et ils appliquent ce que je leur demande depuis que je suis là".

Le match interrompu pendant vingt minutes

Le 16e de finale de la Coupe de France entre Jura Sud (National 2) et Saint-Etienne (L1), disputé à Louhans, a été interrompu une vingtaine de minutes après que des fumigènes et des feux d'artifice ont été lancés depuis la tribune stéphanoise.

Une épaisse couche de fumée était tombée quelques instants après le début du match sur la pelouse et un projectile a semblé gêner Cedric Mensah, le gardien de Jura Sud, forçant l'arbitre du match, Bastien Dechepy, à demander aux joueurs de rentrer aux vestiaires.

Le match a finalement repris après une vingtaine de minutes. Une jauge de 5.550 supporters avait été prévue pour ce match, et 500 supporters stéphanois sont arrivés au stade, mais certains étaient en retard.

Il s'agit du deuxième incident en Coupe de France après l'interruption définitive du 32e de finale entre le Paris FC et Lyon consécutive à des jets de fumigènes et des bagarres dans les tribunes. Les deux équipes ont depuis été exclues de la compétition.

En décembre, le gouvernement avait pris des mesures après une série d'incidents dans les stades: un match sera définitivement interrompu si un joueur ou l'arbitre est agressé et les bouteilles en plastique ont été interdites.

En outre, les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 devront tous disposer de "dispositifs de sécurité antiprojections", à partir de la saison 2022-2023, installables pour certains matches sur préconisation des préfets. Saint-Etienne est actuellement dernier de Ligue 1 et lutte pour se

maintenir cette saison, alors que le club a engagé un processus de cession depuis le mois d'avril 2021.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

ESBF : Léa Pobelle intègre finalement le centre de formation pour la prochaine saison

Le club de l’ESBF et Sébastien Mizoule avaient annoncé le 2 juin dernier que le recrutement de l’effectif pour le prochain exercice était clos. Cependant, après réflexion, ils ont décidé d’intégrer Léa Pobelle au centre de formation du club, pour former, aux côtés de Camille Aoustin et de Kiara Tshimanga, la troisième ailière gauche du groupe professionnel, a-t-on appris ce mardi 21 juin.

Tour de Suisse:  le Covid-19 entraîne l’abandon d’une trentaine de coureurs, dont le maillot jaune Vlasov

Une trentaine de coureurs, dont le tout frais maillot jaune russe Aleksander Vlasov, ont dû abandonner le Tour de Suisse vendredi avant le départ de la 6e étape à Locarno à cause de nombreux cas de Covid-19.La veille, c'est le Britannique Adam Yates (Ineos) et l'ensemble de l'équipe Jumbo-Visma qui avaient été contraints d'abandonner.

Le festival Grandes Heures Nature à Besançon, du 24 au 26 juin !

PUBLI-INFO • Du vendredi 24 au dimanche 26 juin, le festival outdoor Grandes Heures Nature propose trois jours dédiés aux sports en extérieur et aux activités de pleine nature à Besançon. Objectifs : se détendre, s’initier, encourager, s’informer et s’émerveiller ! Les inscriptions aux grandes épreuves sont ouvertes jusqu'au 23 juin. On vous dit tout…

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.41
ciel dégagé
le 02/07 à 6h00
Vent
1.88 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
70 %

Sondage