Komorebi ou une envie profonde de parler de poésie et d’amour...

Publié le 22/06/2018 - 09:32
Mis à jour le 22/06/2018 - 14:36

Le duo féminin Komorebi a sorti son premier clip à l'aube ce vendredi 22 juin 2018 pour son morceau Gökotta. Les deux jeunes femmes de Besançon, Clara (claviers, batterie, chant) et Claire (pads, batterie, chant), nous racontent leur projet de poésie-électronique…

capture_decran_2018-06-21_a_15.03.38.jpg
capture_decran_2018-06-21_a_15.03.38.jpg
PUBLICITÉ

maCommune.info : Quand et comment est né votre projet musical ?

Komorebi : « Komorebi à un an. Nous sommes nées sur scène en live lors de notre sortie de chantier à la Rodia le 1er juin 2017. Nous sortions d’une année de résidence chez eux en tant qu’artistes associées. » 

mC : Et Komorebi, ça veut dire quoi ?

Komorebi : « C’est un mot intraduisible japonais qui veut dire : les rayons du soleil qui filtrent à travers le feuillage des arbres. » 

mC : Qu’avez-vous envie de raconter avec ce duo féminin ?

Komorebi : « La base de notre histoire, c’est une envie profonde de parler de poésie et d’amour. Komorebi c’est un voyage intraduisible dont la colonne vertébrale sont ces mots qui n’existent que dans leur langue, qui nous permettent de transmettre des émotions et d’emmener le public ailleurs. Ces mots sont des clés pour se glisser dans d’autres cultures. Ils nous grandissent, nous élargissent. » 

mC : Le clip de Gökotta est sorti ce matin, à l’aube… Racontez-nous ce morceau, ce clip et pourquoi une sortie au lever du soleil ?

Komorebi : « Gökotta est un mot suédois qui veut dire = se réveiller tôt le matin pour aller écouter le premier chant des oiseaux dans la forêt. C’était donc super cohérent de le sortir à l’aube. Ça place le public directement dans le contexte. Gökotta est un morceau fort et phare pour nous qui replace la nature au centre, nous réinvite à nous émerveiller et à porter attention au monde qui nous entoure.

Ce clip à été l’occasion pour nous de collaborer avec la réalisatrice Aurelie Pernet de Oliveira, qui a proposé sa propre interprétation du mot. On remercie au passage toute l’équipe du clip ! Mucho love ! 

mC : Où trouver votre EP ?

Komorebi : « Notre premier EP est en préparation, il arrivera avec l’automne. Suspens. » 

mC : Quels sont vos prochains concerts ? 

Komorebi : « Demain on joue à Neuchâtel au King du lac !

Et avant la tournée d’automne, il y aura le 4 août à Micropolis pour le festival international pour la paix. »

mC : Où vous suivre ?

Komorebi : « Venez nous voir en concert en vrai en live !

Sinon nous avons Facebook et Instagram et Youtube pour ce premier clip ! »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.15
partiellement nuageux
le 20/07 à 3h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1014.09 hPa
Humidité
86 %

Sondage