La Bourgogne Franche-Comté toujours en vigilance orange canicule

Publié le 22/06/2017 - 11:45
Mis à jour le 22/06/2017 - 17:49

A 11h du matin, on dépassait déjà les 29° et le thermomètre n'est pas descendu en dessous des 20°C dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 22 juin 2017 sur Besançon. On attend 34°C pour les maximales. L'épisode de canicule doit se poursuivre au moins jusqu'au vendredi 23 juin à 21h !

capture_decran_2017-06-22_a_11.25.05.jpg
22/6/2017 © vigilance météo France
PUBLICITÉ

De fortes chaleurs intenses pour la période et durables. Voici ce qui explique que 67 département soient toujours placés en vigilance orange à la canicule. Les températures minimales sont descendues dans la nuit de mercredi à jeudi aux alentours des 20°C. C’est en Bourgogne et Franche-Comté qu’elles ont été les plus chaudes : 22,7°C à Auxerre, 24°C à Beaune, 21,8°C à Lons le Saunier ou encore 22,5 °C  à Vesoul.

Pour ce jeudi 22 juin 2017, les fortes chaleurs persistent sur l’ensemble du quart nord-est de la France.  Selon Météo France, « les températures maximales seront du même ordre de grandeur qu’hier, voire en légère hausse, pouvant atteindre très localement 36 à 38°C » articulièrement en Bourgogne ainsi qu’en plaine d’Alsace.

Durant la nuit de jeudi à vendredi les températures minimales attendues sont de l’ordre de 17 à 22°C. « Il faut attendre la journée de vendredi pour voir les températures commencer à baisser, avec des valeurs de maximales proches de 28 à 30°C sur la Champagne et l’ouest de la Bourgogne, mais encore voisines de 30 à 33°C sur la plaine d’Alsace, le sud-est de la Bourgogne et la Franche-Comté« .

Pour ce samedi 24 juin 2017, l’épisode de fortes chaleurs devrait prendre fin avec des minimales passant pratiquement partout sous les 18°C et des maximales sous les 30°C.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

Des élus demandent un arrêté anti-pesticides à Besançon

L'intergroupe EELV- PC  Société civile de l'ancienne majorité plurielle demande au maire de Besançon de prendre  un arrêté interdisant les pesticides à Besançon, à l'instar de la décision du maire de Boussières dans le Grand Besançon. Jean-Louis Fousseret réaffirme ce mercredi matin qu'il est contre les pesticides, mais estime qu'il ne faut pas confondre "courage et démagogie".

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.02
partiellement nuageux
le 17/09 à 15h00
Vent
4.35 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
54 %

Sondage