La Citadelle de Besançon en pleine mutation

Publié le 17/05/2022 - 11:03
Mis à jour le 19/05/2022 - 16:30

« La forteresse de Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, change de paradigme : elle n’est plus un site de repli en cas d’attaque, mais s’ouvre sur la ville. » La Ville de Besançon veut incarner les valeurs de l’UNESCO dans un projet touristique et culturel complet dont les travaux se dérouleront jusqu’en 2026.

A travers un lien plus fort entre les quatre composantes de la Citadelle (Monument Vauban, Musée comtois, musée de la Résistance et de la Déportation, Muséum), la Ville de Besançon souhaite que le site puisse incarner les valeurs de paix, de culture, d’éducation et de biodiversité rattachées à l’UNESCO.

Des animations en +

Pour donner corps à ce choix, faire vivre ces valeurs à la belle saison, chaque été, "une programmation ouverte, ambitieuse et festive" sera proposée à la Citadelle. 

En 2021, la Ville a voulu transformer le site pour mieux accueillir et diversifier l’offre, notamment en développant des activités culturelles et en dynamisant le Front Saint-Etienne et son parc, jusqu’ici sous exploités.

On y retrouve :

  • Une petite ferme,
  • Une terrasse animée sur la Ville avec des salles de réception (dont deux nouvelles en 2021),
  • De vastes espaces extérieurs pour des activités de plein air, des concerts, etc.
  • Des habitats insolites,
  • Un hangar aux manoeuvres dédié à l’évènementiel, aux concerts, aux expositions temporaires et aux congrès.

En 2022, l’été sera circassien avec l’accueil d’une double exposition consacrée au Cirque Plume à laquelle seront adossés des spectacles, des ateliers et de nombreuses animations. Ce projet est porté par le Musée comtois. 

Le musée de la Résistance et de la Déportation, actuellement en travaux, rouvrira ses portes en 2023. Ce musée sera refait à neuf.

C’est le muséum d’histoire naturelle qui sera à l’honneur lors de la saison estivale 2024. L’exposition Dessine-moi ta planète mettra en avant l’écologie et la biodiversité à travers le Petit Prince.

Quant au parc zoologique, une réflexion de fond a été entamée pour une meilleure prise en compte du bien-être animal. 

Le Hangar aux manoeuvres, entièrement réhabilité

Faute d’isolation et de sanitaires, le hangar aux manoeuvres dont la situation et les dimensions font un élément pivot du développement de ce premier front, ne peut actuellement pas être utilisé de manière optimum. Une activité contrainte n’y est possible que quatre mois dans l’année.

De ce fait, des travaux d’aménagement auront pour objectif de permettre l’accueil d’une jauge plus importante (300 personnes debout). Les aménagements extérieurs du hangar seront également repris afin de faciliter son accès et le rendre plus visible.

Les propositions qui seront soumises au conseil municipal jeudi 19 mai sont :

  • L’accessibilité complète du bâtiment avec reprise du cheminement d’accès ;
  • Revalorisation de la façade en restituant les ouvertures d’origine et éclairage qualitatif sur le cheminement et à l’extérieur du bâtiment ;
  • Isolation, insonorisation et chauffage du bâtiment préservant la vue sur la belle charpente métallique ;
  • Création d’un accueil chaleureux avec vestiaires et espace détente ;
  • Aménagement de la salle ouverte au public pour utilisation modulable (occultations, lumières, espace régie, éléments de fixation, alimentation électrique et réseau…) ;
  • Création de sanitaires ;
  • Création de loges pour les artistes ;
  • Création d’un espace traiteur équipé ;
  • Optimisation des espaces de stockage ;
  • Acquisition de matériel (estrades…) ;
  • Création d’espaces abrités extérieurs pour fumeurs, etc.

Zoom sur le musée de la Résistance et de la Déportation

Comme indiqué plus haut dans l’article, ce musée est fermé pour travaux jusqu’en 2023. Les objectifs sont de "contribuer à la formation des citoyens d’aujourd’hui et de demain et incarner l’UNESCO, rénover et diversifier les espaces du musée, oeuvrer au service public accessible à tous et rayonner sur le territoire."

Dans un cycle de commémorations qui s’ouvre (les 100 ans de la publication de Mein Kampf en 2024, de l’accession d’Hitler au pouvoir (1933) en 2023, etc.) et dans un contexte très favorable au tourisme de mémoire (plus de 20 millions de visiteurs en 2018), le musée de la Résistance et de la Déportation "est le plus bel atout mémoriel de la région Bourgogne Franche-Comté", indique la Ville de Besançon.

Aux abords de la Citadelle : l'éclairage

L'éclairage de la Citadelle va être totalement repensé de façon à pouvoir maintenir sa mise en valeur tout en assurant la quiétude de la faune. A l'extérieur, de nouveaux modes d'éclairage seront développés : plus esthétiques, plus souples au niveau de leur gestion (allumage-extinction par secteur), plus économe en énergie (LED) et plus compatible avec la biodiversité (notamment en termes de couleur de lumière). L'éclairage à l'intérieur de l'enceinte devra permettre des évènements en nocturne en garantissant également la sécurité des agents. L'éclairage des fins de journée d'hiver sera également complètement repensé.

Infos +

Quelques chiffres de la Citadelle :

  • 2021 : augmentation de 29% de la fréquentation sur l’année, +13% pendant l’été
  • 2022 : 40.000 visiteurs ont été accueillis à la Citadelle. De janvier à avril 2022, le nombre d’abonnés a augmenté de 127% par rapport à la même période en 2020 (année Covid)
  • La surface du site de la Citadelle est de 12 hectares et accueille 270.000 visiteurs par an
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Bourgogne-Franche-Comté : la Région et la fondation du patrimoine renouvellent leur accord

Jeudi 30 mars à Chambœuf, la vice-présidente de la Région à la culture et au patrimoine, Nathalie Leblanc, et le délégué régional de la Fondation du patrimoine Bourgogne-Franche-Comté, Jean-Christophe Bonnard, ont renouvelé leur partenariat pour la restauration du patrimoine rural non protégé. L'occasion de visiter l’église Saint-Michel, lauréate du prix du patrimoine de proximité 2021, et de lancer l’édition 2023 du concours régional.

Les collégiens de Châtillon-le-Duc passent de la salle de classe à la salle de concert

Au collège Claude Girard, cette année encore, les élèves participent à des actions culturelles, avec un partenaire très apprécié, la Rodia de Besançon. Jeudi 23 mars, grâce au Pass Culture, vingt-cinq élèves de 4e et 3e ont pu découvrir un concert de reggae, joué à guichet fermé, avec les groupes Dub Inc et Iya Terra.

Antonin quitte l’Antonnoir à Besançon. C’est quoi la suite ?

Après cinq années de bons et loyaux (et surtout festifs !) services, Antonin Borie, l’un des fondateurs de l’Antonnoir à Besançon, a décidé de quitter l’aventure en juin 2023. Il laisse la place à ses trois autres associés, Manu, François Michelet et Cyrille Hentzen pour faire perdurer ce lieu de nuit devenu incontournable à Besançon. En attendant, le tôlier s’offre un pot de départ sur deux soirées…

Exposition 3D : un espace de 1500 m2 à la Saline royale d’Arc-et-Senans

Avec pour objectif de devenir un lieu de référence mondial en matière de visite 3D, la Saline royale d'Arc-et-Senans poursuit la création de son parcours à travers un nouvel espace immersif : le Centre de lumières au coeur de la Berne Ouest, prochainement inauguré samedi 15 avril à 16h. 

Expo, ateliers, concert… Les rendez-vous à ne pas manquer à la Citadelle de Besançon au printemps

À l'occasion des 15 ans de l'inscription des fortifications de Vauban sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco, les visiteurs sont attendus à la Citadelle de Besançon pour profiter d'une programmation riche et variée qui ravira petits et grands. Visites guidées captivantes, ateliers ludiques pour les enfants, exposition temporaire passionnante et événements inédits sont prévus pour offrir à chaque visiteur une expérience unique à la Citadelle de Besançon.

À la découverte des combles de l’ancienne abbaye Saint Paul à Besançon…

Il y avait du mouvement ce jeudi 16 mars 2023 entre 10h et 12h autour de l’ancienne abbaye Saint Paul à Besançon. Une nacelle est montée jusqu’à 24 mètres pour permettre à quelques professionnels du bâtiment et du patrimoine de découvrir les combles de cet édifice bien connu des Bisontines et des Bisontins. Objectif : vérifier l’état de la structure avant la réalisation d’un nouveau projet…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.74
légère pluie
le 01/04 à 12h00
Vent
6.3 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
87 %