La Fruitière, un nouveau restaurant rue de Chardonnet à Besançon

Publié le 04/11/2016 - 08:30
Mis à jour le 04/11/2016 - 11:08

Ouvert en juin 2016, le restaurant La Fruitière situé au 19, rue de Chardonnet à Besançon (en face de La Rodia) n’a pas encore l’allure d’un « vrai » restaurant à l’extérieur (une nouvelle décoration prévue prochainement), mais l’intérieur en ferait pâlir un chalet de haute montagne ! 

Auparavant, le commerce qui s'y tenait était une sorte de bar très classique et peu glamour. Aujourd'hui, Didier Gualano et son fils Sébastien ont envie d'accueillir leur nouveaux clients dans un espace convivial, chaleureux et décoré façon "chalet de haute montagne", et avec des plats simples. "J'adore le bois, c'est mon univers", précise Didier Gualano, gérant de La Fruitière né à Besançon et qui a vécu 40 ans en Suisse. La nouvelle identité extérieure du restaurant commencera dimanche 6 novembre avec l'arrivée de sapins qui prendont place sur la terrasse pour l'hiver.

"Je vais faire mes courses en Suisses tous les dimanches"

"Je propose peu de choses, mais au moins c'est bon et c'est frais", nous affirme le restaurateur. En ce moment, la carte suggère "une fondue au fromage avec des mélanges de fromages français et suisses, un filet de perche du lac Léman, d'ailleurs je vais faire mes courses tous les dimanches en Suisse pour le restaurant, une entrecôte tranchée sans gras avec une sauce cuisinée avec 60 ingrédients à deviner et une croûte au fromage".

Les desserts sont "bien sûr faits maison" avec notamment une crème brulée et une mousse au chocolat. "Je propose également des meringues double-crème, mais ce n'est pas fait maison", précise le restaurateur. 

Qui est Didier Gualano ?

S'il n'a pas souhaité être pris en photo parce qu'il n'est pas "photogénique" selon ses propos, Didier Gualano n'est pas inconnu dans le paysage de la restauration bisontine. En 2000, il a ouvert le Chalet du Cervin sur le faubourg Rivotte. Son épouse, Suissesse, n'appréciant pas vivre en France, ils ont décidé de partir en Suisse laissant une belle notoriété au Chalet du Cervin.

Le restaurateur est revenu à Besançon pour tenter une nouvelle aventure en ouvrant avec son fils le restaurant La Fruitière. Un pari qui n'est pas encore gagné, car la rue de Chardonnet n'est pas beaucoup fréquentée sauf par les employés de La Rodia et quelques anciens clients de M. Gualano. "Mais on y croit, on tout faire pour que les gens viennent jusqu'à nous", s'encourage-t-il et mise notamment sur la très belle vue sur la Citadelle et ses remparts.

Infos pratiques

  • La Fruitière
  • 19, rue de Chardonnet – 25 000 Besançon
  • Tél. : 03 81 66 97 45
  • À suivre sur Facebook 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Bornes rue Battant à Besançon : vers un compromis mairie-commerçants ?

Le compris semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Nouvelle association “Cabordes en héritage” dans le Grand Besançon : un parcours pédestre le 23 juin

L’idée de la création de la toute nouvelle association "Cabordes en héritage" vient d’un constat : le patrimoine attaché aux collines de Besançon fait l’objet de bien des attentions de la part de plusieurs associations qui le préservent et le font vivre, qu’il soit viticole ou agricole. Il est cependant apparu à un certain nombre d’amateurs de ce patrimoine que les cabordes ne bénéficiaient pas, faute d’une structure spécifique et disponible, de mesures adaptées à la nécessité de plus en plus pressante de les sauvegarder.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

La Flamme olympique accueillie le 25 juin 2024 dans le Doubs

PUBLI-INFO • Avec l’accueil du relais de la flamme le 25 juin 2024, le Département du Doubs s’inscrit dans une double ambition : mettre en avant les atouts et richesses patrimoniales de ses territoires, et partager les énergies fondatrices des Jeux olympiques et paralympiques. 

Travaux rue Proudhon à Besançon : des bouchons, des bus en retard, des contre-sens et peu de patience…

En raison de la fermeture pour travaux d’une partie de la rue Proudhon du côté rue Courbet/Cusenier depuis lundi 27 mai 2024, les automobilistes et autres transports collectifs rencontrent de grandes difficultés à s’extirper du centre-ville en heure de pointe de fin de journée.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 27.52
couvert
le 18/06 à 12h00
Vent
4.68 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
47 %