La Fruitière, un nouveau restaurant rue de Chardonnet à Besançon

Publié le 04/11/2016 - 08:30
Mis à jour le 04/11/2016 - 11:08

Ouvert en juin 2016, le restaurant La Fruitière situé au 19, rue de Chardonnet à Besançon (en face de La Rodia) n'a pas encore l'allure d'un "vrai" restaurant à l'extérieur (une nouvelle décoration prévue prochainement), mais l'intérieur en ferait pâlir un chalet de haute montagne ! 

PUBLICITÉ

Auparavant, le commerce qui s’y tenait était une sorte de bar très classique et peu glamour. Aujourd’hui, Didier Gualano et son fils Sébastien ont envie d’accueillir leur nouveaux clients dans un espace convivial, chaleureux et décoré façon « chalet de haute montagne », et avec des plats simples. « J’adore le bois, c’est mon univers« , précise Didier Gualano, gérant de La Fruitière né à Besançon et qui a vécu 40 ans en Suisse. La nouvelle identité extérieure du restaurant commencera dimanche 6 novembre avec l’arrivée de sapins qui prendont place sur la terrasse pour l’hiver.

« Je vais faire mes courses en Suisses tous les dimanches »

« Je propose peu de choses, mais au moins c’est bon et c’est frais », nous affirme le restaurateur. En ce moment, la carte suggère « une fondue au fromage avec des mélanges de fromages français et suisses, un filet de perche du lac Léman, d’ailleurs je vais faire mes courses tous les dimanches en Suisse pour le restaurant, une entrecôte tranchée sans gras avec une sauce cuisinée avec 60 ingrédients à deviner et une croûte au fromage ».

Les desserts sont « bien sûr faits maison » avec notamment une crème brulée et une mousse au chocolat. « Je propose également des meringues double-crème, mais ce n’est pas fait maison », précise le restaurateur. 

Qui est Didier Gualano ?

S’il n’a pas souhaité être pris en photo parce qu’il n’est pas « photogénique » selon ses propos, Didier Gualano n’est pas inconnu dans le paysage de la restauration bisontine. En 2000, il a ouvert le Chalet du Cervin sur le faubourg Rivotte. Son épouse, Suissesse, n’appréciant pas vivre en France, ils ont décidé de partir en Suisse laissant une belle notoriété au Chalet du Cervin.

Le restaurateur est revenu à Besançon pour tenter une nouvelle aventure en ouvrant avec son fils le restaurant La Fruitière. Un pari qui n’est pas encore gagné, car la rue de Chardonnet n’est pas beaucoup fréquentée sauf par les employés de La Rodia et quelques anciens clients de M. Gualano. « Mais on y croit, on tout faire pour que les gens viennent jusqu’à nous », s’encourage-t-il et mise notamment sur la très belle vue sur la Citadelle et ses remparts.

Infos pratiques

  • La Fruitière
  • 19, rue de Chardonnet – 25 000 Besançon
  • Tél. : 03 81 66 97 45
  • À suivre sur Facebook 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Crèches : les 3/4 des agents en grève ce jeudi à Besançon

Crèches : les 3/4 des agents en grève ce jeudi à Besançon

MIS A JOUR • Le syndicat FO communaux de Besançon appelle les agents de la Direction Petite Enfance de la ville de Besançon à une journée de grève jeudi 23 mai 2019 dans le cadre d'une journée d'action nationale contre la réforme de la loi fixant les conditions des modes de garde. Un rassemblement est organisé à 14h esplanade des droits de l'homme. 152 sur 200 agents de la petite enfance se sont déclarés grévistes, selon FO.

Besançon : La Poste va proposer à la vente ses véhicules électriques d’occasion 

Besançon : La Poste va proposer à la vente ses véhicules électriques d’occasion 

La Poste, via sa filiale de gestion de flottes Véhiposte, va proposer pour la première fois en France, une vente en ligne du 11 au 13 juin 2019 de plus de 50 véhicules électriques utilitaires d’occasion, à l’attention des collectivités, des associations, des clubs, des commerçants et des entreprises du territoire du Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.55
nuageux
le 23/05 à 18h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1015.39 hPa
Humidité
77 %

Sondage