La Montbéliarde, "une laitière durable"… mais pas que !

Publié le 12/09/2014 - 14:14
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:41

La Montbéliarde n'est pas que la deuxième race laitière en France avec 700.000 vaches en production, mais c'est aussi une race "mixte" aujourd'hui reconnue pour sa viande.

Mcdonaldsracemonbliarde001.JPG
Anaël Cassard (promotion de la race montbéliarde) et Louis Blanc, franchisé du restaurant d'école Valentin
PUBLICITÉ

Réputée pour son lait, la Montbéliarde représente également 5 à 7 % de la filière de viande bovine en France. A l’occasion du lancement du burger « Le Montbéliard » chez MacDonald’s la semaine prochaine, Anaël Cassard en charge de la promotion de la race, revient sur les qualités bouchères de la race

« 93% des vaches élevées en Franche-Comté sont des Montbéliardes. C’est la première race laitière en France qui sert à la fabrication du morbier, Comté, Mont d’Or voire un peu plus loin l’Époisses, le Bleu de Bresse voire le Saint-Nectaire ! Reconnue pour son lait, c’est une vache qui, grâce à une santé de fer, réalise des carrières longues. La montbéliarde, c’est la laitière durable en France. Mais la race, qui a été officiellement reconnue en 1889, a aussi la faculté de produire de la viande.  En 2013, 280.000 animaux ont été abattus, fournissant 70.000 tonnes de viande à la filière.

 Au 19e siècle, les éleveurs de la petite région de Montbéliard qui l’ont conçue et qui étaient les premiers sélectionneurs recherchaient des animaux avec des caractéristiques mixtes : le lait, la viande, mais aussi pour le travail avec des bœufs attelés. Ces aptitudes ont été maintenues depuis et les Montbéliardes sont aujourd’hui appréciées des éleveurs qui peuvent valoriser les réformes, mais aussi les veaux et produire des taurillons sur les exploitations.

 « La viande représente 10 à 25% du chiffre d’affaires d’une exploitation »

Tout ceci participe à l’amélioration du  revenu des éleveurs. Les produits viande dans leur ensemble représentent de 10 à 25 % du chiffre d’affaires d’une exploitation à l’heure actuelle. 

Pour nous, la viande Montbéliarde répond aux exigences du marché, car le poids des carcasses est adapté à la filière, la taille des morceaux s’adapte aux nouveaux modes de conditionnements en barquette par exemple et le rapport entre les avants t arrière et bien équilibré. Sans oublier le prix, un peu moins onéreux que de la viande de race spécialisée.

L’action commerciale chez MacDo nous permet de réaffirmer les qualités et les valeurs de la race montbéliarde« 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.39
couvert
le 22/10 à 12h00
Vent
2.33 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
77 %

Sondage