La mosquée de Montbéliard partiellement incendiée

Publié le 10/11/2011 - 10:03
Mis à jour le 10/11/2011 - 11:16

Une salle de prière musulmane a été partiellement incendiée tôt jeudi matin à Montbéliard, un acte signé par un mystérieux groupuscule dénommé "Les échappées belles", a-t-on appris auprès des pompiers, de la police et du président de la mosquée.

PUBLICITÉ

Le ou les auteurs ont mis le feu à une poubelle appuyée contre la façade arrière de la mosquée vers 5 h du matin. Tout un pan de mur a été incendié, sans se propager à l'ensemble du bâtiment, ont indiqué les responsables de la mosquée et la police.

C'est le gérant du lieu de culte qui a découvert le sinistre en venant ouvrir la salle  à 5h du matin, pour la première prière, a expliqué à l'AFP Oahi Gherabi, le président de cette mosquée. "Il a vu les flammes, il a appeléles pompiers qui ont rapidement pu venir à bout de l'incendie", a-t-il ajouté.

Les responsables de la mosquée doivent décider avec la mairie, propriétaire des lieux, si la salle peut encore être utilisée, a expliqué le responsable,qui dénonce un "acte lâche" et "raciste, sans aucune hésitation".

Selon M. Gherabi, une feuille de papier portant la mystérieuse signature "Les échappées belles" a été retrouvée à proximité du bâtiment, un préfabriqué qui fait office de mosquée en attendant la construction d'un nouveau lieu de culte.

C'est cette même signature, accompagnée d'un message raciste, qui avait été laissée début octobre près d'un fourgon appartenant à la mosquée, et également victime d'un incendie volontaire.

"Les échappées belles" s'étaient déjà fait connaître depuis le début de l'année, à l'occasion de plusieurs dégradations ou tentatives d'incendie sur des chantiers, mais sans connotation raciste apparente.

La procureure de Montbéliard, Thérèse Brunisso, avait déclaré en octobre à l'AFP que pour elle, "cela n'a rien à voir avec un groupuscule d'extrême droite".

 

(source : AFP)

  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.62
ciel dégagé
le 20/09 à 21h00
Vent
5.98 m/s
Pression
1020.2 hPa
Humidité
51 %

Sondage