La préfecture de Haute-Saône se mobilise pour "réguler les populations de sangliers" sur son territoire

Publié le 14/10/2020 - 17:05
Mis à jour le 14/10/2020 - 11:38

Les services de l’État, en lien étroit avec la Fédération départementale des chasseurs, sont mobilisés pour apporter des réponses et prévenir les dégâts commis par les sangliers en Haute-Saône, selon un communiqué du 14 octobre 2020.

Sanglier, illustration ©Pixabay ©
Sanglier, illustration ©Pixabay ©

La préfecture du Doubs explique que cette action passe d’abord par la mobilisation des territoires de chasse. Plusieurs autorisations de battues dans les réserves de chasse ont ainsi d’ores et déjà été données par la Fédération Départementale des Chasseurs. La préfète de la Haute-Saône a demandé l’intervention des lieutenants de louveterie. Six battues ont été organisées sur les deux derniers week-end et ont permis de "prélever" 27 sangliers.

Les représentants de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS formation dégât de gibier) se sont réunis la semaine dernière, notamment pour assurer le suivi des prélèvements de sanglier à l’échelle du département et plus particulièrement dans les communes classées en surveillance, alerte et points noirs. Les règles adoptées pour la saison de chasse fixent pour ces deux dernières catégories des objectifs de prélèvement respectivement de 20 et 25 % de laies adultes. "Ceux-ci feront l’objet d’un suivi régulier pour déclencher, au besoin, des mesures correctives (battues administratives, par exemple)", précise la préfecture. "Ces actions s’inscrivent dans la perspective de l’objectif partagé par l’ensemble des acteurs de faire baisser le plus rapidement possible les populations de sanglier".

Enfin, la préfète de Haute-Saône souhaite attirer l’attention des propriétaires de terrains, en particulier les terrains situés dans les zones périurbaines non chassables, à proximité des habitations, "sur leur devoir d’entretien". Certaines friches peuvent en effet favoriser la concentration de nombreux sangliers à l’origine de dégâts sur les terrains voisins, parcelles agricoles et jardins.

(Communiquer)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Concours des pratiques agroécologiques le 5 juin : un jury d’experts pour représenter la région au Salon de l’agriculture 2025

L’Établissement public d'aménagement et de gestion de l'eau (EPAGE) Doubs Dessoubre, le Parc naturel régional du Doubs Horloger et la Chambre interdépartementale d’Agriculture Doubs-Territoire de Belfort nous informe de la tenue de l’édition locale du Concours des pratiques agro-écologiques - Prairies et Parcours le 5 juin 2024 dans le secteur de Pierrefontaine-Les-Varans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18
partiellement nuageux
le 13/06 à 18h00
Vent
0.39 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
59 %