La Pyrale du Buis est-elle toujours présente à Besançon ?

Publié le 12/09/2019 - 14:05
Mis à jour le 19/09/2019 - 18:24

L'année dernière, la Pyrale du buis avait envahi les arbustes de la ville de Besançon et des communes environnantes. Qu'en est-il cette année ? Nous avons posé la question à Yoann Huin, chargé de mission au pôle santé du végétal au syndicat agricole Fredon Franche-Comté.

maCommune.info : La Pyrale du Buis est-elle encore présente à Besançon ?

Yoann Huin : "Elle est malheureusement toujours présente sur Besançon. Elle fait moins de "bruit", car elle a réussi à tuer un grand nombre d'arbustes (sans oublier les facteurs climatiques associés qui sont plus exceptionnels ces dernières années)".

mC : Quel constat faites-vous à propos des traitements contre ce ravageur ?

Yoann Huin : "Certains arbustes ont été arrachés peut-être trop vite ! Ils n'avaient plus de feuilles, mais en réalisant une coupe à la base des troncs et en broyant très finement les débris végétaux pour éliminer le ravageur, ils auraient pu repousser".

mC : Faut-il rester vigilant ?

Yoann Huin : "La discrétion actuelle du ravageur est liée à la quantité de nourriture beaucoup moins abondante, car elle est spécifique au Buis. À certains lieux très localisés (faible étendue) où un suivi et les moyens de lutte associés ont été mis en place, le ravageur a "disparu" = passage sous le seuil de l'observation (population très très faible). Si notre vigilance se réduit, elle revient. La situation s'est présentée sur un buis que l'on suit à Ecole-Valentin".

mC : À quoi leur développement est-il lié ?

Yoann Huin : «Cette espèce produit plusieurs générations par an et son développement dépend des conditions météo et des Buis pour se développer. 

Début août, une bonne partie des chenilles se sont transformées en chrysalide. Il y a donc eu moins d'observations de chenilles et les captures de papillons étaient faibles, voire inexistantes. Cette population de papillons augmente maintenant pour engendrer une nouvelle ponte..." .

Vous trouverez des précisions sur le cycle biologique de l'espèce et les moyens de lutte sur le site internet Fredon Franche-Comté : www.fredonfc.com / onglet : santé du végétal / rubrique : la pyrale du buis.

Info +

Pour connaître la dynamique de ce ravageur au cours de l'année, il possible de consulter l'espace documentation en page d'accueil ou via le site : http://draaf.bourgogne-franche-comte.agriculture.gouv.fr/Bulletins-de-Sante-du-Vegetal/ différentes thèmes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pollution : le réseau Ginko toujours gratuit ce dimanche 16 janvier 2022

Suite à l’ alerte aux particules fines émise vendredi, Grand Besançon Métropole a décidé dans un premier temps de rendre le réseau Ginko gratuit ce samedi 15 janvier (lignes urbaines et périurbaines). L'épisode de pollution se poursuivant, la mesure est reconduite pour ce dimanche 16 janvier 2022.

Alerte pollution aux particules fines en Bourgogne-Franche-Comté ce samedi

Atmo Bourgogne-Franche-Comté, en charge de la surveillance de la qualité de l'air, place le Doubs, le Jura, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et la Saône-et-Loire en alerte aux particules à partir de ce samedi 15 janvier 2022. La vitesse sera réduite de 20 km/h par rapport aux limitations existantes supérieures ou égales à 90 km/h.

"Nous Autrement" : une nouvelle marque de producteurs made in Bourgogne Franche-Comté

L'Alliance Bourgogne Franche-Comté qui fédère 12.000 agriculteurs adhérents à travers les coopératives Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise lance une marque "Nous Autrement" pour porter ses valeurs auprès des consommateurs et rétribuer "au juste prix" l’acte de production.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.65
couvert
le 29/01 à 0h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1037 hPa
Humidité
100 %

Sondage