Lancement de deux Fédérations Hospitalo-Universitaires

Publié le 13/09/2013 - 13:01
Mis à jour le 13/09/2013 - 17:31

Les Chu de Besançon et de Dijon, l’Etablissement Français du Sang Bourgogne Franche- Comté, le Centre de lutte contre le cancer Georges-François Leclerc de Dijon, les Universités de Bourgogne et de Franche-Comté, en étroite association avec Aviesan, ont lancé, jeudi 12 septembre 2013, deux Fédérations Hospitalo-Universitaires. La première, Translad, s'intéresse aux maladies du développement, tandis que la seconde, Increase, concerne les pathologies inflammatoires.

signature_convention_fhu_arc_et_senans_12_septembre_13.jpg
Le lancement des deux Fédérations hospitalo-universitaires de Bourgogne et de Franche-Comté a été officialisé le 12 septembre 2013 à Arc et Senans

travail en commun

PUBLICITÉ

Le lancement officiel de ces deux Fhu s’est tenu jeudi 12 septembre 2013, à la Saline Royale d’Arc-et-Senans, en présence du Professeur André Syrota, Président Directeur Général de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et Président de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan) : « Ce sont deux projets remarquables, multidisciplinaires sous entendant une forte complémentarité entre les Chu de Besançon et Dijon en partenariat avec les universités de Bourgogne et de Franche-Comté » a déclaré M. Syrota. « L’un des enjeux de ces Fhu est de faire travailler ensemble des personnes se trouvant dans des lieux différents, tout en étant centré sur le patient. D’autres régions sont engagées dans une démarche similaire. Je ne citerai que le projet réunissant les villes de Tours, Poitiers et Limoges » a-t-il ajouté.

Les établissements de santé, universités et organismes de recherche du site ont décidé de rassembler leurs forces respectives afin de faire émerger des grands projets qui concourront à une amélioration significative de la recherche, de la formation et de la prise en charge des patients dans les domaines concernés. Les Fhu sélectionnées en Bourgogne-Franche-Comté présentent la spécificité d’être ouvertes sur deux régions et d’inclure les forces scientifiques et hospitalières d’un Centre de lutte contre le cancer et de l’Etablissement français du sang.

Visibilité à l’international

Chaque projet devait être composé d’un ou plusieurs pôles cliniques ou médicotechniques, et d’au moins une unité mixte de recherche d’une université et d’un organisme de recherche. L’ensemble devait représenter une masse critique de chercheurs, d’enseignants-chercheurs et de personnels hospitaliers suffisante pour assurer une réelle visibilité à l’échelle nationale et européenne. Parmi les six dossiers déposés, deux ont été retenus par les représentants légaux des institutions partenaires, à l’issue du travail du jury : Translad (genomic innovation and translationnal medicine in developmental diseases), coordonné par le Professeur Laurence Olivier-Faivre, et Increase (integrated center for research in inflammatory diseases) coordonné par le Professeur Didier Ducloux, du Chu de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

J-1 avant la Foire Comtoise 2019

J-1 avant la Foire Comtoise 2019

Olé ! • Sous le soleil d'Espagne. Que Viva Espana ! La Foire Comtoise ouvre ses portes ce samedi 25 mai 2019 à 10h. Neuf jours de douceurs ibériques jusqu'au dimanche 2 juin autour de 600 exposants, du village espagnol, de la fête foraine et du spectacle Madrugada. Ce sont les derniers préparatifs et maCommune.info sera bien évidemment présente !

Acte 28 des gilets jaunes à Besançon : des perturbations sur le réseau Ginko  samedi 25 mai

Acte 28 des gilets jaunes à Besançon : des perturbations sur le réseau Ginko samedi 25 mai

Une semaine après la manifestation "pluvieuse" des Gilets Jaunes qui avait rassemblé 800 manifestants pour les six mois du mouvement, un nouveau rassemblement est organisé ce samedi 25 mai 2019 à partir de 14h place de la Révolution. La circulation des Bus et des tramways sera à nouveau perturbée dans l'après-midi, notamment au centre-ville.

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.09
légère pluie
le 25/05 à 0h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1015.36 hPa
Humidité
96 %

Sondage