Laurent Maucort veut rendre encore plus d’éclat à Maty…

Publié le 23/11/2011 - 20:13
Mis à jour le 06/12/2011 - 18:06

Laurent Maucort est arrivé à Besançon en septembre 2010 pour réveiller « Maty » et lui insuffler de nouveaux défis. En qualité de directeur général, il nous parle de son attachement à la marque mais aussi des perspectives, de la nouvelle identité visuelle et des enjeux d’avenir sur le marché du bijou.  Rencontre. 

laurent_maucort_maty_montage.jpg
laurent_maucort_maty_montage.jpg

Semaine spéciale 60 ans Maty

PUBLICITÉ

 

Après sept ans chez Krys, Laurent Maucort, 43 ans, dirige Maty depuis septembre 2010. Après plusieurs années à Paris, il a souhaité donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle tout en retrouvant une qualité de vie à Besançon.  « Au fil des rencontres, j’ai été séduit par Maty pour plusieurs raisons qui me sont propres. Car c’est une société qui fait partie du patrimoine industriel et commercial de la France. Je partage également les valeurs que son fondateur a instillées au fil des années et puis ce sentiment imperceptible et très personnel de ce que l’on ressent lorsque l’on est ici dans les locaux de Maty ».

Doubler le parc de bijouteries Maty en France

Maty affiche un chiffre d’affaire de 91,9 millions d’euros (année 2010) partagé entre les boutiques (32,8%), les ventes par internet (20,2%) et par les ventes « catalogue » (47%). L’objectif de la marque est d’atteindre 50 % du chiffre d’affaires en passant de 27 boutiques fin 2011 à 50 boutiques d’ici trois ans. « En même temps que le changement d’identité visuelle, nous avons développé un concept de boutiques avec plus de raffinement de féminité dans une ambiance ouverte et chaleureuse tout en facilitant le repérage de nos bijoux ». En parallèle, Maty souhaite développer ses ventes internet et atteindre 25% du CA par ce canal.

A l’occasion des 60 ans de Maty, Laurent Maucort revient sur la modernisation de la marque, son positionnement  et sur les enjeux et l’évolution du marché face à l’augmentation des cours des matières premières.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Incendie à Notre-Dame de Paris : Marie-Guite Dufay proposera une aide à la reconstruction en assemblée plénière

Quelques jours après l'incendie qui a détruit une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, annonce qu'elle proposera une aide à la prochaine assemblée plénière pour la reconstruction de la partie meurtrie de l'édifice.

Eve Boutique fête son 50e anniversaire à Besançon : retour sur l’histoire d’un commerce incontournable du centre-ville…

Ouverte depuis 1969 rue des Granges à Besançon, Eve Boutique, une entreprise familiale spécialisée dans la lingerie féminine, a traversé les modes et les époques, du corset au soutien-gorge sans armature en passant par le maillot de bain… Aurélie, la petite-fille et actuelle propriétaire nous parle de ces 50 dernières années du haut de ses 38 ans...

Un nouveau service de carte grise s’est installé rue de Vesoul à Besançon…

Info pratique • Les guichets de la préfecture du Doubs en charge des cartes grises ont été supprimés novembre 2017. Si toutes les démarches peuvent être réalisées sur le site de l'ANTS, bon nombre de personne n'a pas accès à internet. C'est pourquoi Service carte grise 25 a ouvert rue de Vesoul à Besançon.

Combien de kilos de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon pour Pâques ?

THÈME DE LA SEMAINE : PÂQUES #3 • Pâques est l'une des périodes les plus importantes économiquement pour les chocolatiers en France y compris à Besançon. C'est pourquoi ils ne doivent pas rater l'occasion de proposer un maximum de produits à leurs clients. Quelle quantité de chocolat utilisent les chocolatiers à Besançon ? C'est la Question (pas si) con de ce mercredi 17 avril 2019 sur le thème de Pâques…

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 19.36
couvert
le 21/04 à 9h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1017.258 hPa
Humidité
62 %

Sondage