Alerte Témoin

Le Canada va renvoyer deux pandas géants en Chine, par manque de bambou

Publié le 14/05/2020 - 06:19
Mis à jour le 14/05/2020 - 08:24

Insolite •

Le zoo canadien de Calgary a annoncé qu'il allait devoir renvoyer en Chine deux pandas géants prêtés par ce pays, en raison de la pandémie de coronavirus qui l'empêche de s'approvisionner en bambou pour les alimenter.

Da Mao
Da Mao © Zoo Calgary

L'établissement a fait savoir dans un communiqué publié mardi 12 mai 2020 qu'il allait transférer Er Shun et Da Mao "après avoir surmonté pendant des mois des obstacles liés au transport de bambou frais". "Ce fut une décision incroyablement difficile à prendre, mais la santé et le bien-être des animaux que nous aimons et protégeons sont toujours la priorité", a expliqué le directeur du zoo, Clément Lanthier.

Selon l'établissement, les pandas géants se nourrissent à 99% de bambou, à raison d'environ 40 kilogrammes par jour pour un adulte.

Le zoo a dû faire face avec la pandémie à des difficultés d'approvisionnement en bambou liées à la baisse du nombre de vols entre la Chine et le Canada, ainsi qu'à des retards de livraison d'autres fournisseurs.

Les deux pandas, la femelle Er Shun et le mâle Da Mao, sont arrivés au Canada en 2013, accueillis à l'époque par le Premier ministre Stephen Harper et sa femme Laureen. Ils ont été prêtés par la Chine pour 10 ans dans un geste censé symboliser les bonnes relations entre Ottawa et Pékin.

Les deux animaux ont passé plusieurs années au zoo de Toronto, où Er Shun a donné naissance en 2015 à des jumeaux, une première au Canada. Les pandas et leurs oursons ont ensuite rejoint en 2018 le zoo de Calgary, dans l'Ouest canadien.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".

EELV Bourgogne Franche-Comté réclame l’arrêt des subventions à l’aéroport de Dole-Tavaux

Europe-écologie les Verts Bourgogne Franche-Comté estime que la crise sanitaire du Coronavirus "oblige à repenser l’avenir" et demande l’arrêt de toutes les subventions "à la gabegie financière, écologique et sociale de l’aéroport de Dole-Tavaux." Le parti pense qu'il serait "plus opportun de réaffecter ces subventions à l’amélioration des lignes ferroviaires..."
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.61
ciel dégagé
le 31/05 à 3h00
Vent
2.43 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
92 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune