Le curé-parachutiste aux anges, il a réuni la somme pour son abbaye

Publié le 21/08/2015 - 11:55
Mis à jour le 21/08/2015 - 13:56

Le curé de Marcilhac-sur-Célé (Lot) qui a défrayé la chronique en sautant en parachute pour sauver son abbaye millénaire a gagné son pari: il a suffisamment d'argent pour y installer un orgue de l'époque victorienne, premier pas d'une vaste restauration. "Au total nous avons 80.000 euros", a dit vendredi le père Guillaume Soury-Lavergne qui a conquis la notoriété en se jetant dans le vide sur 2.500 m avant d'ouvrir un parachute à 1.500 m du sol le 17 juillet 2015. 

recemment_mis_a_jour30.jpg
© dr

insolite !

Novice en la matière, il avait eu très peur mais "cela en valait la peine", a-t-il déclaré. Le prêtre âgé de 36 ans avait fait le pari sur les réseaux sociaux : il sauterait si cela permettait de récolter assez d'argent pour restaurer et installer dans l'abbaye bénédictine, un édifice majestueux mais à moitié en ruine, un superbe orgue de 1886, offert par une paroisse anglaise du Yorkshire. 

Le curé médiatique s'est donné à terme pour mission le sauvetage de l'abbaye, un projet de plusieurs années avec l'aide de l'Etat et des collectivités locales. Il disposait déjà de quelque 30.000 euros avant de lancer sa campagne pour trouver 50.000 euros supplémentaires nécessaires à l'installation de l'orgue. "On voulait les 50.000 euros, on les a eus. Je suis super content", a dit le prêtre. 

Avec ses bâtiments classés monuments historiques allant du IX au XVIe siècles, l'abbaye de Marcilhac-sur-Célé est située sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle, à quelques dizaines de kilomètres de celle, plus connue, de Rocamadour.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Hommage à Samuel Paty : la maire d’Ornans invite les habitants à poser une bougie sur leur fenêtre

Isabelle Guillame a décidé de mettre les drapeaux de la mairie d'Ornans en berne jusqu'à la fin de la semaine. Ce mercredi 21 octobre 2020, jour d'hommage national, les conseillers observeront une minute de silence. La maire d'Ornans invite les habitants "à s’associer à cet hommage et à poser une bougie sur leur fenêtre dès ce soir".

Samuel Paty tué : « Nous sommes scandalisés que des gens emplis de haine associent l’Islam à leur folie meurtrière » (Mosquées de Besançon)

Suite à l'assassinat du professeur d'histoire-géographique Samuel Paty vendredi dernier, les responsables des mosquées de Besançon dénoncent un acte "odieux" qui vient "remettre en question l'exercice du métier noble d'enseignant". Ils appellent "à la vigilance et à l'unité pour faire front contre l'extrémisime et toutes les tentatives de division de notre pays."

Frappée et tondue à Besançon parce qu’elle aime un chrétien : Gérald Darmanin parle de barbarie

Les réactions se multiplient après les violences subies par une adolescente musulmane de 17 ans dans le quartier des Clairs-soleils à Besançon. Le ministre de l'Intérieur estime que cette violence appelle aux sanctions les plus sévères. Pour Anne Vignot, la maire EELV de Besançon cette "intolérance (...) n'a pas sa place dans notre République."

Une adolescente musulmane tondue et frappée pour avoir fréquenté un chrétien

Les parents, l'oncle et la tante d'une adolescente musulmane de 17 ans originaire de Bosnie-Herzégovine l'ont tondue et violemment frappée lundi 17 août 2020 dans le quartier des Clairs-Soleils à Besançon, lui reprochant une liaison avec un jeune serbe chrétien, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Besançon.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.39
couvert
le 29/10 à 12h00
Vent
4.75 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
95 %

Sondage