Un jeune homme de 22 ans a avoué le meurtre de Pascal Legal

Publié le 23/11/2011 - 18:51
Mis à jour le 24/11/2011 - 10:40

Un jeune homme de 22 ans a été mis en examen ce mercredi soir pour l'assassinat du gérant du Café du Théâtre auquel il vendait ses charmes. Le parquet de Besançon a demandé l'incarcération de ce célibataire sans emploi, mis en examen pour "homicide volontaire avec préméditation" et présenté mercredi en fin d'après-midi au juge des libertés et de la détention. 

Le jeune homme a reconnu devant les enquêteurs de la police judiciaire avoir poignardé Pascal Legal de 99 coups de couteau par "vengeance" en raison d'un "différend", a précisé le procureur de la République, Alain Saffar, sans donner davantage de précisions.

"Il n'a pas fourni d'explications sur la multiplicité des coups", a-t-il dit.  L'arme du crime n'a pas été retrouvée.  D'après une source proche de l'enquête, le cafetier payait le jeune homme en échange de relations sexuelles. Le procureur n'a ni confirmé, ni infirmé cette information.

Dans le cadre de l'enquête sur ce meurtre, un autre homme âgé de 31 ans a été mis en examen mardi pour "proxénétisme" et laissé en liberté. Il est soupçonné d'avoir mis en relation la victime et son assassin présumé il y a plusieurs mois, en échange d'argent.

Pascal Legal, 44 ans, originaire de Bretagne, avait été retrouvé mort le 14 novembre à son domicile, situé au-dessus de son café du centre-ville. L'autopsie a révélé qu'il était décédé la veille de 99 coups de couteau portés sur le buste et les avant-bras. 

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.92
légère pluie
le 23/02 à 12h00
Vent
6.03 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
75 %