Le disparu de l'hôpital de Novillars avait tué son codétenu

Publié le 28/08/2014 - 20:44
Mis à jour le 15/04/2019 - 12:02

Un Anglais de 52 ans qui a disparu de l'hôpital psychiatrique de Novillars (Doubs) dans la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 août 2014  avait été déclaré irresponsable et hospitalisé d'office après avoir tué un codétenu en 2011. La gendarmerie a lancé un avis de recherche pour le retrouver.

capture_decran_2014-08-28_a_15.57.45.jpg
L'homme a disparu entre le 27 et le 28 août 2014. DR
PUBLICITÉ

Le personnel de l’établissement s’est rendu compte jeudi matin que le patient ne se trouvait plus dans sa chambre du centre hospitalier de Novillars, à 10 km de Besançon. Il avait placé sa guitare sous les draps pour faire croire qu’il dormait, a indiqué le parquet de Besançon.

L’homme, né à Fulham (Royaume-Uni), a été déclaré irresponsable et hospitalisé d’office après avoir tué son codétenu, âgé de 42 ans, avec une presse métallique de 4 kilos, en septembre 2011, à la maison d’arrêt de Bonneville (Haute-Savoie).

A Bonneville, il purgeait une peine de 6 mois de prison ferme pour non-respect d’un suivi sociojudiciaire lié à une condamnation, par la cour d’assises du Doubs en juin 2010, pour le viol de sa compagne.

La gendarmerie a lancé un appel à témoins pour retrouver l’individu, aux cheveux châtains courts, qui mesure 1,91 m pour 84 kg. Il parle bien français, avec un accent anglais, et pourrait être porteur de lunettes de vue, vêtu d’un bermuda, d’un tee-shirt clair et de tongs, a précisé la gendarmerie.

Toute personne susceptible d’avoir des informations sur le lieu où il se trouve peut composer le 0800 00 48 43.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Soupçonné d’avoir noyé son chien

Soupçonné d’avoir noyé son chien

Le chien, un american bully, a été retrouvé mort dans le Doubs samedi 24 août vers 16h30 à proximité de la passerelle de Mazagran à Besançon. La veille, un témoin avait averti la police municipale après avoir vu un homme maintenir la tête d'un chien sous l'eau. Un suspect a été interpellé. 

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Des hackeurs ont piraté fin juin environ 2.000 comptes fiscaux de contribuables pour modifier leurs déclarations d'impôts, mais ces intrusions ont été rapidement bloquées et n'ont pas eu de conséquences, a déclaré ce mardi 20 août 2019 la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.79
ciel dégagé
le 26/08 à 6h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1019.06 hPa
Humidité
77 %

Sondage