Le prix de l’électricité nucléaire d’EDF reste pour le moment inchangé

Publié le 22/10/2013 - 09:18
Mis à jour le 22/10/2013 - 09:19

Le prix auquel EDF est obligé de revendre le quart de son électricité d'origine nucléaire à ses concurrents (l'Arenh), va rester inchangé le temps de déterminer une nouvelle méthode de calcul, ont annoncé mardi les ministres de l'Economie et de l'Ecologie.

1220174438_edf2.jpg
1220174438_edf2.jpg
PUBLICITÉ

Pierre Moscovici et Philippe Martin « ont décidé de maintenir le prix de l’Arenh à 42 euros par mégawattheure jusqu’à la publication du décret visant à fixer une méthodologie de calcul (…) conformément aux engagements de la France envers la Commission européenne », annoncent-ils dans un communiqué commun.

Le décret nécessaire sera publié d’ici la fin du premier trimestre 2014, ajoutent-ils, en repoussant une échéance jusqu’ici fixée au 7 décembre. Ce tarif, de 40 euros lors de sa création en 2011, était passé à 42 euros
le 1er janvier 2012. La fixation du prix avait donné lieu à une passe d’armes entre EDF et ses concurrents arbitrée par l’Etat.

L’actuel mode de calcul avait été mis en place en 2010 pour permettre aux concurrents d’EDF dans la vente d’électricité (GDF Suez, Direct Energie, etc.) de bénéficier de l’avantage compétitif du parc nucléaire français. C’est ensuite à la Commission de régulation de l’énergie (CRE), le régulateur français de l’électricité et du gaz, de proposer un prix. Un tarif plus élevé profite à EDF, tandis qu’un tarif moindre profite à la
concurrence, qui rachète ainsi de l’électricité moins cher pour la revendre au même prix.

Malgré une ouverture à la concurrence en 2007, le marché de l’électricité
français reste très largement dominé par EDF, notamment chez les particuliers où plus de 90% des Français sont encore clients de l’opérateur historique.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Alstom est l’un des trois attributaires du plus important appel d’offres européen de bus électriques lancé par la RATP et financé à 100 % par Île-de-France Mobilités. Ce 20 mai 2019, il est officiellement choisi pour créer les moteurs. La première tranche ferme porte sur 50 bus. Le montant du contrat cadre pourra aller jusqu’à 133 millions d’euros. 

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

L'année 2018/19 aura été une belle année pour l'équipementier sportif franc-comtois Abéo qui a noté une croissance de son chiffre d'affaires de 22,7%. Un nouveau directeur administratif et financier a également été nommé. Il s'agit de Mathieu Baiardi.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

publi-info • L’entreprise de prêt-à-porter EL Internationale, implantée à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts la quatrième édition de ses ventes exceptionnelles de vêtements hommes et femmes. Cet événement se déroulera durant trois jours : les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai 2019 !

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Depuis fin mars, les premiers résidents se sont installés dans les 11 logements de l'ancienne infirmerie de la caserne Vauban et 80 nouveaux logements neufs seront prochainement habités. La livraison ce vendredi 17 mai 2019 des premiers logements de l'écoquartier était une belle occasion pour le maire Jean-Louis Fousseret de répondre à la polémique au conseil municipal jeudi soir sur le nombre de logements à Besançon...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.56
légère pluie
le 25/05 à 3h00
Vent
1 m/s
Pression
1016.05 hPa
Humidité
95 %

Sondage