Le "serial killer" présumé voit sa mise en examen levée

Publié le 04/07/2008 - 08:46
Mis à jour le 04/07/2008 - 08:46

La cour d’appel de Besançon a levé la mise en examen d'un septuagénaire mulhousien soupçonné d'avoir commis cinq meurtres d'homosexuels et l’a transformé en statut de témoin assisté.

PUBLICITÉ

Fin novembre, le quotidien L’Alsace – Le Pays avait révélé l'arrestation de ce Mulhousien soupçonné d'être l'auteur d'une série de 18 meurtres d'homosexuels et d'une prostituée commis entre 1980 et 2002 en Alsace, en Franche-Comté et dans la région parisienne.

Le Mulhousien, ancien artiste transformiste, avait finalement été mis en examen pour cinq meurtres. A l'issue de sa garde à vue, il avait été remis en liberté et placé sous contrôle judicaire avec un bracelet électronique.

En mai dernier, le tribunal de Montbéliard avait cependant levé le contrôle judiciaire du sexagénaire et, en l'absence de tout indice solide contre lui, son bracelet électronique lui avait été retiré. Le statut de témoin assisté permet à une personne d'avoir accès à l'instruction en cours, qui se poursuit, et de demander des actes par le biais de ses avocats. «C'est un soulagement, mais le mal est déjà fait: j'ai été soupçonné de 18, puis cinq meurtres, la presse m'a affiché comme le plus grand serial killer français et a étalé ma vie privée sur les unes des journaux, c'est tout juste si elle n'a pas publié la date de naissance de ma grand-mère», témoigne le septuagénaire qui a toujours nié les faits.

«J'essaie de reprendre une vie normale, heureusement que mon entourage et mon voisinage m'ont toujours soutenu», a-t-il ajouté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.71
nuageux
le 19/07 à 6h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1017.07 hPa
Humidité
89 %

Sondage