Alerte Témoin

Les fonctionnaires à l'ère de "l'administration 2.0" en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 21/09/2015 - 17:45
Mis à jour le 22/09/2015 - 11:18

Éric Delzant, le préfet préfigurateur de la future région Bourgogne Franche-Comté a réuni ce lundi 21 septembre 2015  en séminaire à la Commanderie de Dole 250 cadres des services régionaux pour réfléchir aux nouveaux modes de travail à imaginer pour un  nouvel État régional dans l'organisation et le fonctionnement des services. Les 3.700 agents de la fonction publique d'État dans la future grande région vont devoir rapidement se mettre à l'ère du numérique et du collaboratif.

Eric Delzant, préfet préfigurateur Bourgogne Franche-Comté from maCommune.info on Vimeo.

Fusion des régions

 Un séminaire pour moderniser les modes de fonctionnement, rattraper le retard pris parfois par les services de l'État dans le domaine numérique et surtout pour préparer la fusion au 1er janvier prochain des services. Éric Delzant était entouré par les différents chefs de services préfigurateurs (voir liste ci-dessous)  pour préparer concrètement la fusion des deux régions. "Ce n'est pas seulement l'addition des directions régionales, départementales ou autres services  mais de constituer un nouvel État régional dans les organisations et le fonctionnement" a insisté le préfet préfigurateur tout en donnant "une nouvelle efficacité à l'État ". Une nouvelle organisation, qui devrait largement s'appuyer sur les unités départementales notamment pour la Drac, la Dreal ou la Direccte. 

27 actions concrètes pour préparer la fusion 

27 actions concrètes ont été identifiées lors des derniers séminaires du mois de juin. Pour Denis Delcour, directeur de projet pour la fusion des services régionaux, les changements engendrés vont au-delà des outils  techniques de vision-conférence, de visio poste ou de plateforme collaborative via un serveur unique.  "L'administration numérique, ça change aussi les méthodes de travail et parfois même les profils de postes de travail. C'est aussi une autre manière de manager les fonctionnaires."

 Aucun chiffre en revanche et aucun objectif affiché sur les économies engendrées par cette fusion si ce n'est le plan global  de  50 milliards d'économies (2015-2017)   souhaité  par le gouvernement dans un contexte national de réduction des dépenses publiques. Éric Delzant ne cache toutefois pas que le nombre de fonctionnaires "sera amené à évoluer" et que les efforts se porteront notamment sur les effectifs de la fonction publique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Sénat vote d’une proposition de loi pour « faciliter les procurations pour lutter contre l’abstention »

Le Sénat a adopté mardi 2 juin 2020 la proposition de loi de Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, tendant à sécuriser l’établissement des procurations électorales et l’organisation du second tour des élections municipales de juin 2020.

Municipale 2020 : la victoire de Ludovic Fagaut « semble possible » selon Jean-Philippe Allenbach

Le candidat du Mouvement Franche-Comté au premier tour de l'élection municipale à Besançon Jean-Philippe Allenbach, qui avait tenté de rassembler les listes des Républicains et de La République en marche la semaine dernière, n'a pas réussi son coup. Selon lui, voter pour Eric Alauzet au second tour "revient donc à tout simplement gaspiller sa voix" tandis que "la victoire semble possible" pour Ludovic Fagaut.

Liste identique pour Anne Vignot et campagne "sobre"

Municipale Besançon • Arrivée en tête au soir du 15 mars 2020, Anne Vignot  mène la liste "Besançon par nature" (EELV - PS - PC - Génération.s). Elle  sera face à Ludovic Fagaut et Éric Alauzet pour une triangulaire au second tour de l'élection municipale du 28 juin. La liste, identique à celle du premier tour, a été confirmée à la préfecture du Doubs vendredi dernier...

Ludovic Fagaut confirme sa liste « Besançon Maintenant ! » : ce sera une triangulaire

Ce sera donc une triangulaire. Arrivé en seconde position derrière Anne Vignot (EELV - PS - PC Génération.s) avec 23,59% des suffrages exprimés et 1.900 voix d'écart, le LR Ludovic Fagaut a déposé sa liste "Besançon Maintenant" pour le second tour du 28 juin. Il n'y aura donc pas d'alliance avec Éric Alauzet. Les Bisontins devront choisir entre trois listes.

Second tour des municipales : mode d’emploi

Un second tour est nécessaire dans 15 % des communes en France. Si tout va bien, les électeurs de près de 5.000 communes françaises seront invités à voter le dimanche 28 juin 2020 pour ce deuxième tour des élections municipales qui auraient dû se tenir le 22 mars si le Coronavirus n'était pas passé par là. Comment cela va-t-il s'organiser ? Réponses à toutes vos questions…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.09
couvert
le 05/06 à 15h00
Vent
7.42 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
52 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune