Des squelettes découverts vieux de plus de 100 ans

Publié le 16/06/2017 - 16:32
Mis à jour le 17/06/2017 - 08:18

Les trois squelettes mis au jour début juin dans l'Yonne ont plus de cent ans, confirment de nouvelles analyses qui corroborent les conclusions d'une première expertise, a indiqué ce vendredi 16 juin 2017 le parquet d'Auxerre.

PUBLICITÉ

« Tout lien avec une affaire criminelle ou disparition récente est ainsi exclu et ces résultats permettent de clore l’enquête en cours »,T a précisé la procureure de la République Sophie Macquart-Moulin.

Les résultats des analyses menées par l‘Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), par coloration au bleu du Nil, corroborent le travail d’expertise réalisé cette semaine par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) de Dijon qui avait conclu qu’il s’agissait d‘anciennes sépultures chrétiennes.

Pour parvenir à cette conclusion, les archéologues avaient considéré le positionnement des squelettes (alignés ou parallèles entre eux), la disposition des ossements (membres en extension, alignés suivant un axe est-ouest, avec la tête tournée vers l’est), l’absence de tout objet contemporain et l’étude des couches sédimentaires ne mettant en évidence aucune activité humaine contemporaine.

Ces ossements humains avaient été découverts lors de travaux de terrassement pour la construction d’un parking à Gurgy. Le journal Le Parisien avait alors émis l’hypothèse d’un lien avec l’affaire des « disparues de l’Yonne » et Émile Louis.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Notre Dame de Paris, défigurée mais encore debout, sera « rebâtie » promet Macron

Ravagée ce lundi 16 avril 2019 par un incendie, apparemment accidentel, Notre-Dame de Paris a été défigurée mais ne s'est pas totalement effondrée grâce à l'intervention des pompiers qui sont parvenus à maîtriser les flammes et sauver la structure de l'édifice, qu'Emmanuel Macron a promis de "rebâtir". Une souscription nationale va d'ailleurs être lancée, a confirmé Emmanuel Macron, pour aider à une reconstruction qui s'annonce longue et difficile.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 8.61
couvert
le 21/04 à 21h00
Vent
0.51 m/s
Pression
1013.475 hPa
Humidité
80 %

Sondage