Mais quel est ce robot de cinq mètres installé place Granvelle ?

Publié le 06/05/2022 - 17:18
Mis à jour le 07/05/2022 - 10:49

Diaporama • Depuis vendredi matin 6 mai, les promeneurs du parc Granvelle ont pu tomber nez à nez avec une structure immense au milieu du parc. Mais que fait cette installation à côté du kiosque ? Explications.

Ce robot géant, semblant tout droit sorti d’un autre univers, prône depuis le début de la matinée dans le parc du centre-ville. Haute de 4 mètres 75, cette installation semblant imiter un personnage de la licence filmique Transformers sera présente durant le week-end dans le cadre de Ludinam. Ce festival va, le temps d’un week-end, mettre en avant le "retour en enfance" à travers des centaines de jeux de société, d’animations et de spectacles.

"C’est la surprise qu’on n'a pas du tout annoncée sur les réseaux sociaux, ça fait partie des choses géniales qu’ont a réussi à mettre en place cette année". Éric Grux

Cette création, imaginée en 2017 par Emmanuel Dumont, professeur au CFA Hilaire de Chardonnet a été réalisée par l’artiste Dominique Lainé. Il "travaille dans le cinéma, dans le spectacle, où il fait des décors" explique Éric Grux, un des organisateurs du festival. Initialement conçu pour les 40 ans du CFA, il a été aidé en 2019 par les élèves de Bac Pro qui ont désossé et démonté les pièces du véhicules pour ensuite les remonter comme un puzzle....

Ce projet "purement franc-comtois, colle totalement à l’image du festival. Il y a plein de gens qui passent depuis tout à l’heure et qui sont en plein retour en enfance, on voit tous les âges qui ont les yeux qui brillent parce que c’est géant, c’est immense" explique t-il.

Le robot géant et sa Batmobile

La structure géante fabriquée à partir d’une voiture Peugeot 3008, offerte par le groupe automobile de Sochaux sera accompagnée dès vendredi soir par une voiture reprenant les trais de la Batmobile, voiture de Batman, le célèbre vengeur-masqué des comics américains.

Installée devant l’entrée du Kursaal où aura lieu un concert de Bernard Minet, ces deux installations resteront sur place le temps du festival, jusqu’à dimanche soir.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Le “Molière sans dealer” : un appel lancé aux habitants du quartier pour tenir une permanence dans le hall de l’immeuble

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière", situé au 5 place de l'Europe à Besançon, s’est déjà mobilisé le 18 janvier puis le 11 février 2024 dans le hall de l’immeuble pour s’opposer aux dealers. Ce lundi, une co-propriétaire lance un appel aux habitants. Une adresse mail a été mise en place pour celles et ceux qui souhaitent s’inscrire à la permanence.

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.3
couvert
le 27/02 à 12h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
84 %