"Opération Poules" : les déchets se transforment en oeufs...

Publié le 26/03/2013 - 09:10
Mis à jour le 26/03/2013 - 12:18

Si les poules n’ont pas de dent, elles peuvent néanmoins picorer dans vos assiettes et réduire le poids de vos poubelles… jusqu’à 150 kilos par poule et par an ! Seize familles de Besançon et sa région ont été sélectionnées sur 200 candidatures pour adopter une poule rouge. Durant trois mois, elles devraient voir le poids de leur poubelle résiduelle diminuer et faire le plein d’oeufs… 

Il y avait foule samedi matin au Couvoir Comtois de Flagey, le fournisseur officiel de l'opération "des poules pour réduire mes déchets"  parrainée par La Madeleine Proust. Très à l'aise avec les gallinacés, elle a remis à chacune des 16 familles sélectionnées sur le territoire des 198 communes du Sybert, deux poules rouges, "les meilleures pondeuses", assure-t-on au Couvoir Comtois. Christophe Lime , le nouveau président du Sybert explique que l'opération s'inscrit dans le cadre du Programme local de prévention des déchets (PLP) qui vise à réduire la production des déchets. "Grâce à la redevance incitative, la réduction des déchets a diminué de 15% depuis le début de l'année. Mais c'est aussi un challenge économique". Alain Viennet, vice-président du Sybert explique en effet qu'il est important de proposer aux habitants des méthodes alternatives pour réduire les déchets. "Le composteur à pattes en fait partie" !

 1 kilos de déchets = 1 oeuf ! 

Les familles séléctionnées ont des profils variés : familles avec enfants, retraités, écologistes engagés ou non, de la campagne ou de la ville. Formées durant le mois de mars, certaines ont également suivi un atelier pour fabriquer elles-mêmes un poulailler à partir de matériau de récupération. Le bureau d'étude de conseil en développement durable Inddigo sera en charge du "SVP Poules", une assistance téléphonique pour accompagner les familles qui se retrouveront début mai pour un premier bilan. Elles témoigneront également à la foire comtoise... 

Vidéo 

avec  :

  •  La Madeleine Proust
  • Élisabeth Gerl - Le Café des pratiques - Besançon
  • Mme Bourgon "Couvoir Comtois" Flagey
  • Florence Fauveau Bernard -Besançon
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.39
couvert
le 25/02 à 12h00
Vent
4.38 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
59 %