Peines avec sursis pour les cambrioleurs du maire de Besançon

Publié le 14/09/2012 - 20:53
Mis à jour le 14/09/2012 - 20:58

Les deux jeunes hommes qui avaient cambriolé la maison du maire de Besançon « sans le savoir », le lendemain de Noël, étaient présentés aux juges du tribunal correctionnel de Besançon ce vendredi. Ils ont été condamnés à des peines de prison avec sursis.

Délit

PUBLICITÉ

Les deux jeunes hommes, accompagnés de trois mineurs, étaient entrés dans la maison du maire Jean-Louis Fousseret en cassant une fenêtre, le 26 décembre 2011. Alors qu’ils pensaient la demeure vide, ils s’étaient trouvés nez-à-nez avec le petit fils du premier édile.Ils avaient intimé au garçon de ne pas les regarder et avaient raflé une tablette numérique, un appareil photo et les clés de la voiture avec laquelle ils s’étaient enfuis.

Mais le conducteur avait « planté » la voiture quelques mètres plus loin. La petit bande avait alors pris la poudre d'escampette, laissant le véhicule avec foison d’empreintes et oubliant un téléphone. Du pain béni pour les enquêteurs de la police qui ont facilement remonté leur piste.« On a pas eu de chance, on ne savait pas que c'était la maison du maire », ont-il déclaré à la barre du tribunal.

La substitut du procureur, Mme Skrobala, a requis 5 mois de prison avec sursis contre le duo. Finalement le tribunal les a condamnés à des peines de 6 mois avec sursis mise à l'épreuve ou de Tig. Un de leurs amis receleur a lui écopé de 4 mois de prison avec sursis. Ils devront en outre payer le montant des dégâts soit 3 300 euros. 

Les trois mineurs mis en cause dans ce cambriolage seront jugés ultérieurement par le tribunal pour enfants.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.6
légère pluie
le 24/10 à 3h00
Vent
2.05 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
89 %

Sondage