Planoise: trois mineurs mis en examen pour avoir roué de coups un handicapé

Publié le 29/10/2009 - 11:13
Mis à jour le 29/10/2009 - 11:13

Trois jeunes, âgés de 15 à 16 ans, soupçonnés d’avoir roué de coups il y a une semaine un homme handicapé de 52 ans, ont été mis en examen mercredi à Besançon.

Au cours de la nuit du 19 au 20 octobre, dans le quartier de Planoise, le trio, accompagné d’un quatrième mineur âgé de 13 ans, aurait injurié, roué de coups et aspergé de bombe lacrymogène un homme handicapé physique et fragile psychologiquement.
 
L’un d’entre eux aurait par ailleurs mis le feu avec un briquet à la capuche de la victime, la brûlant à la tête et au niveau du cou. La victime, qui s’est vu prescrire une incapacité totale de travail (ITT) de un mois, a eu le nez et plusieurs côtes cassées. Les jeunes lui auraient également uriné sur la victime.
 
Le quinquagénaire, qui semblait connaître ses agresseurs, fréquentait un foyer d’hébergement social du quartier. Les jeunes ont été interpellés dans les jours suivant les faits. L’un d’entre eux, âgé de 16 ans, a été mis en examen pour "violences volontaires aggravées" avec ITT de plus de huit jours et "tentative de meurtre aggravée" par la vulnérabilité de la victime, la réunion et le port d’arme (la bombe lacrymogène).
 
Le substitut du procureur a demandé son placement sous mandat de dépôt. Deux de ses comparses, âgés de 15 et 16 ans, ont été mis en examen pour "violences volontaires aggravées avec ITT de plus de huit jours". Le ministère public a requis à leur encontre un placement sous contrôle judiciaire en foyer. Le sort du quatrième, âgé de 13 ans et qui aurait donné un coup de pied à la victime, sera décidé ultérieurement.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.01
couvert
le 16/06 à 6h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
90 %