Préservation des milieux aquatiques dans le Doubs : trois objectifs à atteindre "rapidement"

Publié le 11/10/2020 - 19:02
Mis à jour le 11/10/2020 - 19:02

Le groupe technique "Connaissance" de la Conférence départementale de l’eau s’est tenu vendredi 9 octobre 2020 à l’Hôtel du Département du Doubs, avec une soixantaine d’acteurs du territoire (en présentiel et en visioconférence).

2020-09-17 pollution aquatique a Scey-Maisie?res4
pollution aquatique a Scey-Maisières © SOS Loue et Rivières Comtoises

Ce groupe technique "Connaissance" de la Conférence départementale de l’eau était co-présidé par Béatrix Loizon, vice-présidente du Département du Doubs en charge de l’environnement, de la trame verte et bleue et de l’espace rural et périurbain, et par Patrick Vauterin, directeur départemental des Territoires du Doubs. Etait présente une soixantaines d'acteurs du territoire en présentiel et en visioconférence (services du Département et de l’État, syndicats de rivières, associations de protection de l’environnement et représentants de la profession agricole...).

Cette matinée a permis de partager un bilan objectif de la qualité des milieux aquatiques dans le Doubs, d’échanger autour des résultats du Programme Atelier de la Loue réalisé par les chercheurs de l’Université de Franche-Comté entre 2015 et 2019 et d’apporter des perspectives.

Un "constat préoccupant"

Sur la question de la qualité des milieux aquatiques, "le constat reste préoccupant malgré les nombreuses actions conduites : seulement 21 % des masses d’eau sont en bon ou en très bon état selon l’Agence de l’eau contre 48 % à l’échelle du bassin Rhône Méditerranée."

Exceptées les populations d’ombres communs, les peuplements de poissons montrent "une tendance nette à la dégradation ces dernières années", a expliqué la fédération de pêche du Doubs. En cause, selon l’Université de Franche-Comté, "un ensemble de pressions liées aux activités humaines (agriculture, rurbanisation...) et au changement climatique global".

Le programme Nutri’karst mené par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) en partenariat avec la Chambre d’agriculture, en quantifiera l’impact.

Trois objectifs à atteindre

À l’issue de la réunion, l’ensemble des participants a salué l’existence de cette instance de dialogue et de partage de connaissances comme étant "un lieu unique en France", et a décidé d’engager rapidement des actions pour atteindre les objectifs suivants :

  • Continuer à mieux anticiper les effets du changement climatique grâce aux études scientifiques et aux suivis de la qualité des cours d’eau menés par l’Agence de l’eau, le Département et la fédération de pêche du Doubs,
  • Mettre en place un site départemental de l’eau et acquérir un logiciel dédié pour communiquer sur les données produites et les actions menées,
  • Réduire les pollutions diffuses au niveau des bassins karstiques les plus fragiles en s’appuyant sur les travaux des groupes techniques "Agricole" et "Assainissement".

Infos +

Pour rappel, la Conférence départementale de l’eau a été mise en place conjointement par l’État et le Département du Doubs, suite aux épisodes de mortalités piscicoles survenus sur la Loue en 2010 et 2011.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Une balade ce week-end ? N’oubliez pas l’application Besançon Grandes Heures Nature…

Avec la possibilité de sortir dans un rayon de 20 km autour de chez soi, les idées de sorties s'élargissent quelque peu... L’application Besançon Grandes Heures Nature propose de nombreuses idées de balades et randonnées pour (re)découvrir notre territoire au travers d’itinéraires variés, en contact avec la nature, aux portes des 68 communes que compte Grand Besançon Métropole.

Randonneurs, randonneuse, votez pour votre « GR Préféré »…

Pour la quatrième année consécutive, la Fédération française de la randonnée pédestre lance son concours national pour l’élection du "GR préféré des Français". Parmi les huit GR (Grande Randonnée) sélectionnés cette année, l'emblématique GR®509 - Grande Traversée du Jura ! Il est possible de voter jusqu'au 25 novembre 2020 sur le site MonGR.fr.

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l'appel à une deuxième vague d'action contre la réintoxication du monde, l'association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L'occasion de réaffirmer leur volonté de "préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains."

« Le temps de la forêt est plus long que le temps de la relance » (Jacques Grosperrin)

Jeudi 19 novembre 2020 dans la matinée, le sénateur LR Jacques Grosperrina interpellé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur le thème de "La forêt française face aux défis climatiques, économiques et sociétaux" . Il a attiré l’attention du ministre sur la situation préoccupante de la forêt du Doubs.

Inondations et coulées de boue : une commune supplémentaire du Doubs reconnue en état de catastrophe naturelle

Par arrêté du Ministère de l’Intérieur du 19 octobre 2020, paru au Journal officiel du 14 novembre 2020, la commune de Dasle a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les inondations et coulées de boue survenues les 3, 11, 12 et 17 juin 2020.

Feuilles mortes : le ramassage se poursuit jusqu’à la mi-décembre à Besançon

Cette année encore, la Ville de Besançon mobilise les agents de la Voirie-Propreté et de la Biodiversité et Espaces Verts pour ramasser près de 535 tonnes de feuilles mortes jusqu’à la mi- décembre, annonce-t-elle ce jeudi 12 novembre dans un communiqué. Pas moins de 450 kilomètres sont ainsi parcourus et déblayés afin de limiter les amas qui se transforment en tapis glissants pour les passants et les véhicules en circulation.

Retour de la grippe aviaire : les volailles confinées dans 46 départements

Les autorités ont placé jeudi 45 départements en risque "élevé" d'introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, obligeant notamment à confiner les volailles, dans l'espoir d'éviter un retour de cette maladie redoutable pour l'élevage français. En Fc, les départements du Jura et de la Haute-Saône sont concernés par ce "confinement volaille".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.78
ciel dégagé
le 30/11 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
97 %

Sondage