Qualité de l'air : l’Alliance des Collectivités pour la Qualité de l’Air s'inquiète

Publié le 17/11/2017 - 12:02
Mis à jour le 17/11/2017 - 12:02

L’Alliance des Collectivités pour la Qualité de l’Air, dont Besançon fait partie, réunie à Dijon le 10 novembre 2017 manifeste son inquiétude sur la pérennisation des projets "Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte" (TEPCV) et "Villes Respirables" dont les financements émargent à des Appel à Projets nationaux. 

La circulaire du Ministre de la Transition écologique, envoyée fin septembre aux préfets de région et consacrée notamment au dispositif TEPCV lancé en 2014, leur demande de réduire le financement de nombre de projets lancés par les Collectivités. Cela passe par le durcissement des règles de gestion des conventions et des crédits alloués aux 500 lauréats TEPCV.

Les Collectivités jouent un rôle essentiel reconnu pour atteindre des objectifs de transition énergétique fixés par l'État. C’est ainsi qu'elles portent depuis de nombreuses années des politiques innovantes pour l’amélioration de la qualité de l’air et l’adaptation au changement climatique. De fait, cette circulaire signifie une rupture de l’engagement de l’État à soutenir les actions vertueuses dans les territoires. Leur efficacité nécessite des temps de consolidation qui ne sauraient subir les aléas d’arbitrages purement financiers et  budgétaires.

Cette décision est lourde de conséquences alors qu'aucun dispositif financier de substitution n'est à ce jour envisagé comme la création  d'une "dotation territoriale air, climat, énergie" qui assurerait une stabilité durable pour les investissements écologiques locaux.

C’est pourquoi l’Alliance des Collectivités pour la Qualité de l’Air, lancée le 1er mars 2017 afin de mutualiser les bonnes pratiques et les renforcer et de contribuer au niveau national et européen aux synergies vertueuses, interpelle ouvertement le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Une journée sans voiture à Besançon… et après ?

Le week-end s'annonce bucolique, sportif, nature et sans voiture ! Tout du moins le samedi 25 septembre 2021. A l'occasion de la semaine de la mobilité, du troisième temps fort du festival outdoor Grandes Heures Nature samedi et de Tout Besançon Bouge dimanche à Chamars, la Ville de Besançon a souhaité organisé la première journée sans voiture.

Le Muséum de Besançon va réintroduire 290 Écrevisses des torrents dans la nature

Accompagné de l'Office français de la biodiversité (OFB), le Muséum de Besançon s'apprête à réintroduire dans un ruisseau des Vosges du Nord 290 Écrevisses des torrents juvéniles dont l'espèce est en danger critique d'extinction, a-t-on appris ce jeudi 23 septembre. Cette opération s'inscrit dans le cadre du plan de sauvegarde "Espèces animales en danger au sein de la Réserve de biosphère transfrontalière (RBT) (Vosges du Nord) – Pfälzerwald (Allemagne)".

Xavier Thévenard : « Il est temps pour nous de choisir le bon chemin »

Urgence climatique • Le traileur, triple vainqueur de l'UTBM (ultra trail Mont Blanc en 2013 -2015 et 2018)  s'engage dans la sensibilisation de nos comportements face au changement climatique. Avec son projet "À la croisée des chemins" mené avec son sponsor - la marque On-  il invite à une véritable prise de conscience via 12 totems installés dans les montagnes du Jura.

L'avenir de l'écologie se joue (aussi) en Bourgogne Franche-Comté

"Vers une écologie de territoires ?" Temps fort du festival des solutions écologiques porté par la région Bourgogne-Franche-Comté, un débat a réuni une petite centaine de personnes mercredi 8 septembre 2021 à la Citadelle de Besançon : des élus, des partenaires de la Région et de Ville de Besançon mais aussi une trentaine de citoyens.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.84
couvert
le 28/09 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %

Sondage