Rattrapé par la vidéosurveillance lors des affrontements du 1er mai à Besançon

Publié le 17/05/2023 - 11:02
Mis à jour le 17/05/2023 - 10:50

Reconnu par la vidéosurveillance, un jeune homme de 19 ans a été placé en garde à vue le 16 mai pour avoir participé à la manifestation non autorisée du 1er mai. 

 © Élodie R.
© Élodie R.

L’affaire remonte au début du mois lorsque lorsqu’en marge de la manifestation syndicale du 1er mai, un cortège non déclaré se forme et se heurte aux forces de l’ordre. Des affrontements qui avaient donné lieu à plusieurs interpellations pour outrages et violences dont certains individus n’avaient pu être entendus dans l’immédiat. 

Parmi eux, un jeune homme de 19 ans, reconnu grâce à une relecture vidéo, a été convoqué au commissariat et placé en garde à vue le 16 mai 2023 pour avoir jeté des projectiles et insulté les agents de police.

Auditionné, l’homme a reconnu les faits et a précisé avoir jeté selon lui des ballons remplis de peinture et d’eau et avoir fait des doigts d’honneur. 

Il encourt un stage de citoyenneté de 35h de travail non rémunéré.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.94
couvert
le 22/05 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
89 %