Alerte Témoin

Saisie de 23 deux-roues à Planoise : l'homme complice de rodéos urbains

Publié le 26/06/2019 - 17:41
Mis à jour le 26/06/2019 - 18:24

Hier, la police interpellait le gérant de H.D location, une boutique qui louait des deux-roues sur Besançon. L'homme de 27 ans maquillait les plaques d'immatriculations des engins qui servaient ensuite à des rodéos urbains. Etienne Manteaux, procureur de Besançon, détaillait l'enquête ce mercredi 26 juin 2019...

La police est intervenue hier place Cassin, à Planoise, dans la boutique HD location. Interpellant le gérant, elle a saisi 23 deux roues : vélos électriques, moto cross, scooters... Et a placé l'homme en garde-à-vue, jusqu'à cette après-midi.

On reproche au gérant d'avoir vendu des deux-roues (parfois des 125 CC) à des gens, même mineurs, qui régulièrement participaient des rodéos urbains. La police en a constaté « plusieurs dizaines » durant les deux derniers mois.

Une enquête sur plusieurs mois

« On n'a pas pris de flagrant délit » explique Etienne Manteaux, « pour ne pas déclencher de course-poursuite dans un lieu fréquenté. » La police aura donc « suivi les auteurs des rodéos jusqu'à pouvoir en déterminer la provenance, la boutique HD location. » Puis aura observé plusieurs semaines.

Il maquille les engins et se trouve complice des rodéos

Les enquêteurs y ont découvert que le gérant maquillait les plaques, en les scotchant ou en les retirant simplement. Ce qui justifie une « complicité de rodéos » selon le procureur, « l'homme ne pouvant ignorer à quoi servaient ces engins maquillés . »

Condamné neuf fois déjà

Le gérant est un homme de 27 ans, bien connu des services de police : il a déjà été condamné à neuf reprises et est sorti de prison l'an dernier. Il était également sous annulation de son permis de conduire.

Il risque trois ans d'emprisonnement pour, entre autres, avoir mis en danger la vie d'autrui, conduite sous annulation de son permis, complicité de rodéo...

(Propos recueillis par Hélène Loget)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

La voiture d’Eric Alauzet prise pour cible : les réactions

Le député La République en marche et candidat à l'élection municipale de Besançon Eric Alauzet, a été la cible d'un acte de vandalisme dans la nuit de vendredi 29 au samedi 30 mai 2020. De nombreuses réactions en soutien à l'élu ont été publiées sur les réseaux sociaux, notamment de la part de ses rivaux au second tour.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.62
légère pluie
le 06/06 à 9h00
Vent
5.68 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
92 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune