Sécheresse : premières restrictions dans le Doubs

Publié le 06/07/2017 - 10:38
Mis à jour le 06/07/2017 - 15:36

En raison de l'aggravation prévisible de la sécheresse dans le Doubs, il est interdit de laver sa voiture chez soi, d'arroser sa pelouse ou de remplir sa piscine. Par ailleurs, chacun est invité à adopter une attitude économe au quotidien pour ne pas gaspiller la ressource en eau.

2Chaleurcaniculesoleilvacances001.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« La fin de l’année 2016 ainsi que le début de l’année 2017 ont connu une période de basses eaux exceptionnelle, voire historique » indique la cellule sécheresse du département du Doubs dans un communiqué.

Durant le printemps, les nappes et les rivières se maintenues à des niveaux très satisfaisants grâce à quelques épisodes pluviométriques, parfois significatifs, en avril et jusqu’à la seconde moitié du mois de mai. A partir de la seconde quinzaine de mai, le temps estival avec des chaleurs précoces et prolongées, avec des températures régulièrement au-dessus de 25°C, a favorisé une très forte évapotranspiration et une chute rapide de l’indice d’humidité des sols, malgré quelques passages pluvieux éparses début Juin.

Si la fraîcheur de ces derniers jours et quelques précipitations ont ralenti l’installation d’une sécheresse estivale, les nappes et les rivières ont évolué vers des basses eaux, relativement normales pour ce début de saison. Les seuils d’alerte ont été franchis et les prévisions météorologiques ne laissent pas entrevoir d’amélioration durable des conditions hydrologique.

Compte tenu de l’aggravation prévisible de la situation et des premières difficultés déjà rencontrées pour l’alimentation en eau potable de certains secteurs du département, le préfet du Doubs a pris un arrêté portant limitation provisoire des usages de l’eau sur l’ensemble du département.

Outre les mesures spécifiques de restriction de consommation d’eau, chacun est invité à adopter une attitude économe au quotidien pour ne pas gaspiller la ressource en eau, à une période où les besoins en eau vont s’accentuer.

Les interdictions

  • L’utilisation de l’eau hors des stations professionnelles pour le lavage des véhicules, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière,…) et pour les organismes liés à la sécurité ;
  • le remplissage des piscines privées existantes, sauf lors de la première mise en eau de piscines et bassins en construction ;
  • L’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature de 8 h à 20 heures (les jardins potagers ne sont pas concernés) ;
  • Les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible. Le non respect de ces interdictions peut être puni d’une contravention.

 Voir l’arrêté préfectoral

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.7
partiellement nuageux
le 25/06 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
77 %

Sondage