Alerte Témoin

Tentatives d'enlèvements à Levier : les enfants ont inventé toute l'histoire

Publié le 16/09/2020 - 10:20
Mis à jour le 16/09/2020 - 10:38

Le doute planait dans deux écoles primaires de Levier. Le 7 et 10 septembre 2020, des enfants avaient signalé la présence d'un rôdeur en "camionnette blanche" de retour de leur pause méridienne. Il n'en était finalement rien affirme Étienne Manteaux, le procureur de Besançon, ce 15 septembre 2020.

Etienne Manteaux
Etienne Manteaux, procureur de la République de Besançon ©Alexane Alfaro

Le mode opératoire et notamment la "camionnette blanche" pouvaient laisser penser à une tentative d'enlèvement, surtout après les différents témoignages d'enfants âgés d'une dizaine d'années. Ils ont expliqué avoir "vu un homme âgé qui était à bord d'un véhicule blanc type Mercedes 4x4 et qui s'est arrêté à leur hauteur", explique Etienne Manteaux qui précise que l'homme "aurait demandé aux enfants de monter dans la voiture". Ils seraient ensuite rentrés en courant dans l'école.

Après avoir visualisé les caméras de surveillance entourant les abords de l'école, les gendarmes n'ont relevé aucun fait de ce type. Une perquisition a toutefois été effectuée au domicile d'un homme possédant un véhicule gris. Les soupçons ont vite été dissipés. "Cet homme a juste eu le malheur de circuler dans Levier ce jour-là", précise le Procureur.

Reconvoqués par les gendarmes, les enfants n'ont pas apporté d'informations claires et sont revenus sur les propos qu'ils avaient tenus.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Dénonciations de « violences sexuelles » à l’ISBA :  victimes ou témoins appelés à se rendre au commissariat

Une enquête a été ouverte après que des élèves de l'école des Beaux-Arts de Besançon ont dénoncé des "violences sexuelles" sur une page Facebook intitulée "Balancetonecoledart". Etienne Manteaux, le procureur de Besançon invite "toute personnes qui aurait subi ou été témoin de faits de cette nature à venir en faire une déposition au commissariat."

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.16
    légère pluie
    le 24/09 à 12h00
    Vent
    5.45 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    30 %

    Sondage