Trois hommes jugés pour assassinat dans un quartier sensible de Belfort

Publié le 20/10/2014 - 12:04
Mis à jour le 20/10/2014 - 12:04

Le procès de trois individus accusés d'avoir assassiné un homme de 19 ans et tenté d'assassiner son oncle, en 2011 dans un quartier sensible de Belfort, s'est ouvert lundi 20 octobre 2014 devant la cour d'assises de Vesoul.

DSC_6958.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Deux hommes, âgés de 26 et 27 ans, encourent la réclusion à perpétuité et le troisième, âgé de 16 ans au moment des faits, risque 20 ans de prison. Un quatrième individu, âgé de 30 ans, est poursuivi pour violences.

Le 8 octobre 2011, vers 5 heures du matin, la police intervient dans le quartier sensible des Résidences à Belfort après le retentissement d’une dizaine de coups de feu. Sur place, elle découvre Chemsedine Bouyahia, 19 ans, allongé par terre et blessé d’une balle de calibre 9 mm dans la tête. Transporté à l’hôpital, il décédera le lendemain.

À proximité, l’oncle de la victime se bat avec un homme de 27 ans pour tenter de prendre une arme de poing tombée à terre. Un adolescent de 16 ans tente alors de lui porter un coup de couteau, avant l’intervention des policiers qui parviennent à récupérer l’arme de poing de calibre 9 mm. Plusieurs armes de poing et de nombreuses munitions ont été découvertes surles lieux du crime. L’ADN de l’accusé de 26 ans a été retrouvé sur une arme qu’il a reconnu avoir utilisée. Mais il affirme avoir tiré en l’air.

D’après l’enquête de la police judiciaire, l’affrontement aurait éclaté un peu plus tôt dans la soirée en raison de rivalités anciennes entre l’oncle de la victime, qui détenait également une arme, et l’homme de 26 ans suspecté d’avoir tiré sur la victime. Tous les protagonistes de l’affaire sont connus de la justice pour des faits de trafic de stupéfiants, de violences, de port d’arme ou de vol.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.19
partiellement nuageux
le 15/10 à 3h00
Vent
1.13 m/s
Pression
1007.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage