”Uber-shit” rue Marmier à Besançon : direction la prison pour un dealer de 30 ans

Publié le 21/12/2023 - 08:59
Mis à jour le 21/12/2023 - 08:59

Suite à des renseignements anonymes, la police nationale a surveillé les occupants d’une voiture stationnée sur le parking de Lidl rue Xavier Marmier à Besançon samedi 16 décembre 2023.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Selon un témoin, les occupants du véhicule s’adonnaient à de l’”Uber-Shit”, c'est-à-dire de la vente de produits stupéfiants en livraison. Les fonctionnaires de la brigade anti-criminalité ont alors repéré la voiture de marque Peugeot 208. Contrôlé, le conducteur avait en sa possession 20 bonbonnes d’héroïne (17,3g) et 10 bonbonnes de cocaïne (10,6g). Le passager avait quant à lui 19,96g d’héroïne et 8,5g de cocaïne ainsi que la somme de 790€. Tous les deux ont été interpellés et placés en garde à vue. Le véhicule, non assuré, a été pris en charge par la fourrière.

Silence

Lors de leurs auditions respectives, les deux mis en cause, âgés de 28 et 30 ans, ont gardé le silence et n’ont donné aucune explication quant aux faits constatés. Une fouille complète de la voiture a permis de découvrir trois smartphones pour lesquels le parquet de Besançon a demandé l’exploitation, mais cela n’a rien donné de plus aux enquêteurs. Sur instruction magistrat, les stupéfiants ont été détruits. 

Le premier mis en cause, âgé de 28 ans, est sorti de garde à vue mercredi 20 décembre et a été déféré devant la substitut du procureur en vue d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. À l’issue du débat avec le juge des libertés et de la détention, l’individu a été condamné à 120 jours d’amende à 6€ et la confiscation des scellés. Il a été laissé libre.

Le deuxième mis en cause, âgé de 30 ans, est sorti de garde à vue mercredi 20 décembre et a été déféré devant la substitut du procureur en vue d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. À l’issue du débat avec le juge des libertés et de la détention, il a été condamné à 4 mois de prison et trois mois ferme suite à une notification d’un jugement antérieur. Il est incarcéré à la maison d’arrêt de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.96
légère pluie
le 24/02 à 3h00
Vent
5.32 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
95 %