Un aide-soignant Bisontin soupçonné de s'être exhibé devant des patientes âgées au CHRU

Publié le 17/04/2014 - 07:12
Mis à jour le 15/04/2019 - 14:47

Un aide-soignant exerçant au CHRU de Besançon est soupçonné de s'être exhibé devant des patientes âgées de l'hôpital Jean Minjoz. Il a été présenté mercredi 17 avril 2014 devant le parquet de Besançon et placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès.

dsc_8475.jpg
Le CHRU de Besançon ©roman
PUBLICITÉ

Les faits présumés ont été dénoncés par une patiente et l’enquête de la police a permis de remonter à trois dames âgées de 75 à 89 ans qui ont confié aux enquêteurs que l’homme profitait de ses passages dans les chambres, dans le cadre de son travail, pour s’exhiber et parfois demander aux patientes de lui prodiguer des caresses, sans succès.

L’aide-soignant, âgé d’une cinquantaine d’années, réfute ces accusations. Il n’a jamais été surpris en flagrant délit d’exhibition par ses collègues de ce service accueillant des personnes âgées.

Le suspect a été placé sous contrôle judiciaire, avec obligation de soins et interdiction de se représenter à l’hôpital Jean Minjoz ou dans tout autre type d’établissement accueillant des personnes âgées.

L’homme, déjà été condamné en 2009 pour des faits d’agression sexuelle, sera jugé le 16 mai prochain devant le tribunal correctionnel de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Grièvement blessé en fuyant la police : la famille de Brahim porte plainte

Ce mardi, une plainte contre X pour violence aggravée a été déposée par la famille du jeune adolescent victime d'un grave accident de scooter, ce dimanche 15 septembre 2019 à Planoise, alors qu'il fuyait un contrôle de police. La famille de Brahim veut "savoir ce qu'il s'est passé", a-t-on appris auprès de son avocat. Dans le quartier Planoise, la nuit a été calme.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.68
ciel dégagé
le 21/09 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014.06 hPa
Humidité
72 %

Sondage