Depuis fin 2020, les ventes de chocolat explosent à Besançon

Publié le 30/03/2021 - 09:24
Mis à jour le 01/04/2021 - 14:35

Le chocolat, meilleur anti-dépresseur ? En cette longue période d’épidémie de Covid-19, les chocolatiers de Besançon ont observé une hausse de 50% de leur vente de chocolat depuis Noël dernier et Pâques 2021 n’a pas encore donné son dernier mot…

Après un Pâques 2020 compliqué en raison de la crise de la Covid-19, les chocolatiers de Besançon et d'ailleurs ont vu leur chiffre d'affaires chuter malgré une ouverture autorisée une semaine avant Pâques.

Mais la bonne nouvelle c'est que les ventes de chocolat ont bondi depuis décembre 2020. "Entre Noël et aujourd'hui, on observe une augmentation de 50% des ventes de chocolat chez moi comme chez mes collègues", affirme Bruno Grandvoinnet, maître artisan pâtissier et chocolatier bisontin et membre des Toques Françaises.

Le moral est plutôt bon, mais…

Ce n'est pas si simple pour les chocolatiers en cette crise sanitaire. Si l'augmentation des ventes de chocolat a de quoi esquisser des sourires, les pâtissiers chocolatiers rencontrent un problème d'absentéisme. "On a beaucoup de personnels absents à cause de la Covid, soit parce qu'ils sont malades, soit parce qu'ils sont cas contacts, donc il faut faire avec", explique Bruno Grandvoinnet. "En entreprise, nous mettons des mesures barrières en place, on prend soin du personnel, car c'est difficile de trouver les bonnes personnes. Il faut savoir que dans nos métiers, si on est tout seul, on est rien, sans le personnel, on ne fabrique pas", ajoute le chocolatier qui compte 11 salariés dont cinq vendeurs.

Le chocolat, meilleur anti-dépresseur en période Covid ?

Le chocolat est bon pour le moral on le sait, mais pourquoi ? Selon plusieurs études, les neurotransmetteurs tels que les phényléthylamides et la sérotonine sont trop peu nombreux pour nous procurer un réel bonheur. En réalité, l'odeur du chocolat, son packaging et la vue de la tablette sont les principales raisons pour lesquelles on ressent un bien-être lorsque l'on déguste une jolie plaque de chocolat. Ces stimulis vont exciter notre cerveau qui va produire de l'endorphine et donc diminuer le stress. En fait, manger du chocolat, pour notre cerveau, c'est presque comme faire l'amour ou faire du sport…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.98
nuageux
le 25/07 à 03h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %