Un braquage qui tombe à l’eau

Publié le 02/06/2016 - 14:04
Mis à jour le 02/06/2016 - 14:35

Deux malfrats ont été interpellés par les forces de l’ordre près d’Orléans mercredi 1er juin 2016. Suite aux intempéries qui ont sévit sur cette région, les deux hommes, après avoir braqués un supermarché, ont tenté de s’enfuir…à la nage.

1220710299_innond_001___copie.jpg
archives ©roman
PUBLICITÉ

Deux braqueurs présumés d’un supermarché, près d’Orléans, ont pris la fuite en voiture avant d’opter, bloqués par les inondations, pour une tentative à la nage, a-t-on appris ce jeudi 2 juin 2016 de source judiciaire. Mercredi 1er juin 2016, vers 13 heures, ces deux hommes cagoulés et armés, soupçonnés d’avoir braqué un supermarché de Fleury-les-Aubrais, près d’Orléans, ont commencé par s’enfuir en voiture, poursuivis par des motards de la police. Mais en pleine forêt d’Orléans, sur une route départementale coupée par la montée des eaux qui touche le Loiret depuis lundi 30 mai 2016, ils ont été contraints d’abandonner leur véhicule. Ils ont alors tenté, en vain, de fuir à la nage, l’eau atteignant à certains endroits 1,50 mètre de profondeur. Epuisés et frigorifiés, ils ont finalement été interpellés par des policiers de la brigade anticriminalité, a indiqué une source proche de l’enquête. « Les intempéries ont facilité leur interpellation« , a reconnu Yolande Renzi, procureure de la République d’Orléans. L’enquête a été confiée à la direction de la police judiciaire d’Orléans. Le montant du butin n’a pas été précisé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.32
ciel dégagé
le 18/06 à 0h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1017.03 hPa
Humidité
92 %

Sondage