Un forcené se pend dans l'Yonne, son fils sain et sauf

Publié le 27/11/2013 - 15:17
Mis à jour le 27/11/2013 - 18:42

PUBLICITÉ
L’homme qui s’était retranché avec son fils de six ans chez lui à Villethierry (Yonne) a été retrouvé pendu et son enfant sain et sauf par le GIGN, a annoncé ce mercredi 27 novembre 2013 la gendarmerie.
 
Le négociateur du GIGN ne parvenant pas à entrer en contact avec l’homme retranché, l’équipe d’assaut est entrée dans le domicile et a trouvé le père pendu. Son fils était sain et sauf dans sa chambre.
 
Auparavant, l’homme avait blessé sa femme par balle avec un pistolet de calibre 22 LR. Vers 10h00, cette femme de 46 ans, grièvement blessée à la tête, est parvenue à s’enfuir de chez elle et à se réfugier chez un voisin, qui a donné l’alerte, a précisé le colonel Olivier Le Bianic, commandant du groupement de gendarmerie de l’Yonne. Son pronostic vital étant « très engagé« , la victime a été transportée au centre hospitalier de Sens, avant d’être évacuée vers l’hôpital parisien de Lariboisière, où elle a été placée en coma artificiel, a-t-il ajouté.
 
L’enfant de six ans, présent dans la maison au moment du drame, était gardé par la mère de famille, assistante maternelle de profession, a-t-il précisé. Le couple était par ailleurs les parents de deux enfants, un fils de 17 ans et une fille de 11 ans, qui ne se trouvaient pas au domicile au moment des faits. Les trois enfants ont été pris en charge par la cellule médico-psychologique de l’hôpital de Sens.
 
Le corps du quinquagénaire, qui était au chômage et inconnu des services de gendarmerie, était toujours à l’intérieur de la maison en début d’après-midi, dans l’attente de l’arrivée de l’unité médico-légale.
 
Cinquante hommes ont été mobilisés mercredi matin, dont une trentaine de gendarmes de l’Yonne, deux négociateurs de crise de la région Bourgogne et le GIGN, a dit le colonel Le Bianic.
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Braquage d’un joaillier en mai à Châtillon-le-Duc : plusieurs interpellations, un suspect en fuite

Une cinquantaine de gendarmes a été mobilisée ce jeudi à Thise dans le cadre du vol à main armée survenu le 3 mai 2019 à Châtillon-le-Duc. Au moins cinq personnes suspectées d'avoir participé au braquage d'un joaillier en mai dans le Doubs, ont été interpellées à Besançon et Annemasse (Haute-Savoie), et un suspect de 23 ans a pris la fuite à Thise.      

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.5
pluie modérée
le 22/09 à 18h00
Vent
5.82 m/s
Pression
1010.99 hPa
Humidité
95 %

Sondage