procureur de la république

12 articles trouvés

Corps retrouvé dans un appartement à Dole : une information judiciaire pour homicide volontaire ouverte

Samedi 29 septembre 2018, un homme de 33 ans a été retrouvé mort dans un appartement situé Grande rue au centre-ville de Dole. En couple et père de deux enfants, sa famille semble avoir quitté la France. Une information judiciaire est ouverte depuis le 1er octobre pour homicide volontaire.

Enquête sur l’assassinat de Narumi : la colère du parquet de Besançon

Une enquête pour violation et recel de violation du secret de l'instruction a été ouverte dans l'affaire de l'assassinat présumé d'une étudiante japonaise, disparue à Besançon depuis plus d'un mois et dont l'ex-petit ami chilien est le principal suspect, a indiqué ce mercredi 11 janvier 2017 mercredi le parquet de Besançon.

Bilan de la délinquance dans le Doubs en 2015 : les violences physiques et les cambriolages en augmentation

Ce mardi 9 février 2016, le préfet du Doubs Raphaël Bartolt entouré de deux procureures de Besançon et Montbéliard ainsi que du directeur départemental de sécurité publique du Doubs et police et du commandant de gendarmerie de Franche-Comté, adévoilé les chiffres de la délinquance dans le Doubs en 2015. Une quasi-stabilisation des atteintes aux biens sauf en ce qui concerne les cambriolages et l'augmentation des atteintes volontaires à l'intégrité physique a été constatée.

Trafic de stupéfiants démantelés aux 408 : « C’est un bon coup pied dans la fourmilière »

Un trafic de stupéfiants a été démantelé ce lundi 28 septembre 2015 dans la troisième tour des 408 à Besançon. Neuf personnes ont été interpellées dont quatre mineurs. Plusieurs kilos de stupéfiants ont été trouvés ainsi que 35 000 euros et des biens de grande valeur. Pour la procureure de la République Edwige Roux-Morizot, "C'est une belle affaire, un bon coup de pied dans la fourmilière". 

Besançon : une minute de silence pour les trois policiers tués par les frères Kouachi et A. Coulibaly

Ce mardi 13 janvier 2015, à 11 heures, plus de 150 policiers, gendarmes et procureurs se sont réunis dans la cour du commissariat de Besançon pour observer une minute de silence en mémoire des quatre policiers décédés les 7 et 8 janvier derniers à Paris lors de l'attentat au siège de Charlie Hebdo et à Montrouge.

Une militante d’extrême droite jugée pour avoir déclaré sa haine de l’islam

Trois mois de prison avec sursis et 3.000 euros d'amende ont été requis mercredi 2 juillet à Belfort à l'encontre d'une enseignante retraitée se revendiquant "islamophobe" jugée pour provocation à la haine raciale. La décision du tribunal correctionnel de Belfort a été mise en délibéré au 8 août prochain.

CHARGER LA SUITE

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 21.02
ciel dégagé
le 19/04 à 15h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1024.366 hPa
Humidité
51 %

Sondage