Un patron de bar écroué pour viol à Besançon

Publié le 24/02/2013 - 16:32
Mis à jour le 24/02/2013 - 16:33

Le patron d'un bar du centre-ville de Besançon, suspecté du viol d'une jeune femme de 25 ans, a été mis en examen et écroué samedi 23 février 2013.

PUBLICITÉ

La jeune femme était de sortie, jeudi soir, lorsqu’elle rencontre le gérant d’un bar de la boucle bisontine et deux de ses amis. Le trio luis semble sympathique et elle accepte de le suivre en discothèque. Le barman propose un détour dans son appartement du centre-ville au prétexte de prendre un peu d’argent.

Sans se méfier, la demoiselle suit les trois hommes. Arrivés dans le logement, les deux amis du gérant de bar s’éclipsent discrètement. L’homme se rue sur la jeune femme et lui arrache ses vêtements. Cette dernière se débat, cherche à échapper à l’emprise de l’agresseur et tente de fuir. Impossible, la porte est fermée à clé.

Piégée et terrorisée

Piégée et terrorisée par son agresseur, elle ne peut que le subir. Elle parvient ensuite à l’amadouer et réussit à ouvrir la porte pour prendre la fuite. Mais le jeune gérant de bar se jette à ses trousses dans l’escalier. Par chance, en pleine nuit, elle croise le chemin d’une passante qui lui porte secours et lui permet d’appeler la police.

Le suspect est interpellé et placé en garde à vue. Il conteste les faits les plus graves, alors que les investigations menées par les enquêteurs de la sûreté départementale corroborent en grande partie la version de la victime.

Présenté samedi à un juge d’instruction du tribunal de Besançon, le jeune homme a été mis en examen pour « viol » et écroué, conformément aux réquisitions de la vice-procureure Margaret Parietti.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.73
légère pluie
le 25/05 à 0h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1015.58 hPa
Humidité
94 %

Sondage