Un portable en charge sur un matelas, cause probable d'un incendie

Publié le 15/02/2019 - 08:15
Mis à jour le 15/02/2019 - 08:15

Un téléphone portable a "vraisemblablement" mis le feu au matelas sur lequel il était posé, ce jeudi 14 février 2019 après-midi dans un appartement de Dijon, dont les occupants ont été transportés à l'hôpital par précaution, a-t-on appris auprès de la police.

pompier
© Hélène Loget

"Le téléphone portable était en charge sur un matelas, il est vraisemblable" qu'il soit à l'origine du départ de feu, a indiqué la police. Les habitants de l'appartement, un couple de trentenaires et ses deux enfants, ont été transportés au CHU de Dijon pour des examens de contrôle, ont précisé les pompiers.

Ces deniers sont intervenus vers 14H au quatrième étage de cet immeuble situé en périphérie de la capitale bourguignonne. Il s'agissait d'un "petit incendie rapidement maîtrisé", ont-ils ajouté. Le père de famille se serait "saisi du matelas en proie aux flammes afin de le mettre sur un balcon et d'éviter que l'incendie ne se propage", selon le quotidien régional Le Bien Public qui a révélé l'information et évoque une probable "surchauffe de la batterie".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Exactions à la Petite Hollande : le préfet du Doubs condamne et apporte des précisions

Dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, plusieurs individus  ont délibérément détruit du mobilier urbain à l’aide d’un véhicule de six tonnes de type "dumper" volé sur le chantier de rénovation du centre commercial des Hexagones.  "Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre afin que les auteurs soient rapidement interpelés et présentés devant la justice" assure-t-il.

Jonathann Daval présente ses « excuses » et fait un malaise

Jonathann Daval, jugé devant la Cour d'assises de la Haute-Saône pour le meurtre de sa femme Alexia en 2017, a présenté mercredi soir ses "excuses", ajoutant aussitôt que ce qu'il avait fait n'était "pas excusable". L'accusé s'est ensuite évanoui en plein interrogatoire et a été emmené aux urgence de Vesoul. Un point sera fait jeudi matin à 9h pour voir si le procès peut se poursuivre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.83
nuageux
le 25/11 à 3h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
82 %

Sondage