Une Bisontine asperge la nouvelle compagne de son mari avec de l’acide

Publié le 09/07/2013 - 16:48
Mis à jour le 09/07/2013 - 16:50

Une Bisontine de 50 ans est soupçonnée d'avoir agressé la nouvelle compagne de son mari en lui aspergeant le visage avec de l'acide chlorhydrique, dans le village de L’Etoile dans le Jura, avant de lui porter plusieurs coups de cutter.

PUBLICITÉ

Cette habitante de Besançon en instance de divorce s’est rendue vendredi 5 juillet 2013 au soir dans la commune de l’Etoile, dans le Jura, au domicile de la nouvelle compagne de son mari, cadre bancaire et père de ses quatre enfants, avec une bouteille d’acide chlorhydrique et un cutter, a indiqué le parquet de Lons-le-Saunier. Elle a jeté l’acide au visage de la jurassienne et lui a porté plusieurs violents coups de cutter sur les bras, les cuisses et le thorax, avant de tenter de se suicider en se tranchant les veines avec le cutter, a précisé la même source.

La victime, âgée d’une cinquantaine d’années, a été transportée à l’hôpital, dont elle est sortie ce mardi 9 juillet avec 29 jours d’interruption temporaire de travail (ITT), après avoir été opérée.

L’agresseur présumée a été interpellée sur les lieux du drame. Son état de santé ne permettant pas son audition, elle a été placée en hôpital psychiatrique.

D’après le quotidien le Progrès, qui a révélé l’affaire, l’agresseur a prétexté vouloir récupérer son chien pour pouvoir entrer chez sa victime qui était seule à son domicile.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le suspect n°1 dans la disparition de Narumi Kurozaki interrogé ce mercredi au Chili

Nicolas Zepeda-Contreras, l'ex-petit ami de Narumi Kurozaki, portée disparue depuis décembre 2016, est interrogé ce mercredi 17 avril 2019 à Santiago du Chili. Une délégation bisontine a été envoyée dès lundi au Chili dans le but de préparer cet interrogatoire particulièrement attendu pour l'enquête.

Notre Dame de Paris, défigurée mais encore debout, sera « rebâtie » promet Macron

Ravagée ce lundi 16 avril 2019 par un incendie, apparemment accidentel, Notre-Dame de Paris a été défigurée mais ne s'est pas totalement effondrée grâce à l'intervention des pompiers qui sont parvenus à maîtriser les flammes et sauver la structure de l'édifice, qu'Emmanuel Macron a promis de "rebâtir". Une souscription nationale va d'ailleurs être lancée, a confirmé Emmanuel Macron, pour aider à une reconstruction qui s'annonce longue et difficile.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 20.59
couvert
le 21/04 à 12h00
Vent
0.53 m/s
Pression
1016.003 hPa
Humidité
52 %

Sondage