Une seconde chance pour le saxifrage "oeil-de-bouc"

Publié le 11/08/2017 - 07:15
Mis à jour le 11/08/2017 - 07:15

Après plus de 10 ans de travail de recherche et d’expérimentation ex situ, l’année 2017 marque pour le Conservatoire botanique national de Franche-Comté–Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI), le lancement du projet de réintroduction du Saxifrage oeil-de-bouc, en danger critique d’extinction et dont la dernière station française connue à ce jour est située dans le Doubs.

une fleur en voie d’extinction

  • Projet inédit en France de par son envergure, il prévoit la réintroduction de plus de 10.000 individus, de 2017 à 2027.
  • Le conservatoire propose de suivre  les grandes étapes de cette aventure sur son  site web ou sa page Facebook !

Juin 2017 : Le compte à rebours est lancé !

Après 10 ans de tests de culture en jardins botaniques (Besançon, Nancy, Mulhouse et Lausanne), les plants en conservation ont été transférés au jardin de curé de la Rivière-Drugeon, pour qu'ils puissent doucement s'acclimater aux conditions extérieures du Haut-Doubs. Les premiers saxifrages étaient enfin prêts à être replantés...

De la préparation minutieuse, au grand jour...

Cette première expérience a été menée par deux botanistes du CBNFC-ORI, Olivier Billant et Julien Guyonneau et Cédric Bouvier, l'un des jardiniers du jardin botanique de l'Université de Franche-Comté et de la Ville de Besançon, les mardi 27 et jeudi 29 juin dans le Doubs et le Jura.

Repérer et marquer chaque plants...

Délicatement plantés un à un, les pieds de saxifrages ont ensuite été minutieusement géolocalisés et marqués, à l'aide d'un tachéomètre. L'équipe a également relevé l'état de santé des plants et différents paramètres de terrain pour effectuer un suivi et définir les meilleures conditions de reprise.

Les retours sur cette première tentative seront prochainement en ligne sur le site www.cbnfc.org !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le retour Eurocks gâché par un violent orage : sept blessés dont un grave

Violentes bourrasques et violentes averses ont balayé jeudi le site des Eurockéennes de Belfort, faisant sept blessés, dont un grave, et gâchant ainsi le retour du festival. Compte tenu des dégâts, le festival ne pourra pas reprendre ce vendredi. Les festivaliers croisent les doigts pour les soirées de samedi et dimanche 

La seconde vie des voies ferrées

Sur plus de 3.000 kilomètres de voies ferrées en Bourgogne-Franche-Comté, 700 sont non circulées. Ces voix sont peuvent connaitre une seconde vie comme sur l'ancienne ligne Autun -  Dracy-Saint-Loup réaménagée en voie verte par le Grand Autunois-Morvan.

Les inscriptions pour les 18e Rencontres Bourgogne Franche-Comté Nature sont ouvertes

Chaque année, la Maison du Parc naturel régional du Morvan s’anime. Nombreux scientifiques, passionnés, professionnels, amateurs, étudiants, citoyens et élus sont invités à participer aux Rencontres Bourgogne-Franche-Comté Nature. Il s’agit de deux journées thématiques durant lesquelles des professionnels exposent leurs travaux conduits et alimentent un débat, une réflexion menée sur ces questions "environnementales" d’actualité.

Retour à la nature pour une jeune lynx femelle sauvée en mars dans le massif du Jura…

Une jeune lynx femelle a été remise en liberté le 8 juin 2022 à proximité du lieu où elle avait été recueillie (commune de Morteau) après avoir été signalée en détresse des suites d’une collision routière. Elle avait été capturée par le Centre Athénas, structure de soins à la faune sauvage spécialiste de l’espèce. 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.21
ciel dégagé
le 02/07 à 3h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage