Vaches abattues : "le sauvetage d’un troupeau s’est transformé en naufrage" selon Humanimo

Publié le 15/12/2017 - 19:02
Mis à jour le 16/12/2017 - 10:40

Malgré une forte mobilisation, les associations de défense des animaux, la fondation Brigitte Bardot et Humanimo, n’ont finalement pas réussi à sauver les 200 bovins maltraités de Saint-Vit. Seules 60 vaches n’ont pas été abattues. « Humanimo se dit ‘triste, effondré et écœuré » et a décidé de porter plainte.

©carvy ©
©carvy ©

60 animaux ont finalement été sauvés ce vendredi 15 décembre par la Fondation Bardot après une dizaine de jours de mobilisation faisant suite à l'alerte de Rolande Bouvard de la SPA.

"Nous avons passé des heures à chercher des solutions d’hébergement pour éviter l’euthanasie du troupeau" explique l'association Humanimo qui dit ne pas comprendre le changement d'avis du préfet du Doubs. "Il y a bien eu, hier, un abattage de masse à Saint Vit, une hécatombe effroyable (…) Une bétaillère sur le départ a été bloquée 2h à Saint Vit et ensuite à l’entrée de l’abattoir de Besançon par les jeunes militants. Ils ont été délogés par les forces de l’ordre, d’ailleurs très émues pour beaucoup".

Humanimo dit vouloir désormais "pointer les responsabilités" et porter l’affaire sur le terrain juridique en portant rapidement plainte.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.12
légère pluie
le 22/06 à 6h00
Vent
3.8 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %