Alerte Témoin

Vin jaune : Conliège et Perrigny accueillent “le vin des rois”

Publié le 30/01/2014 - 11:43
Mis à jour le 30/01/2014 - 15:56

De 35  à 40.000 amateurs de vin jaune, le plus célèbre des vins du Jura , sont attendus ce week-end dans deux villages viticoles pour la 18e Percée du millésime 2007. 

18e percée du vin jaune

La Percée du vin jaune se déroulera samedi et dimanche dans les rues et les caveaux de Conliège et Perrigny (Jura) où près de 80 producteurs feront déguster le millésime 2007 du vin jaune, ainsi que l'ensemble de leur production de macvin, vin de paille, crémant, vins blancs et vins rouges. 

“Une des plus grandes fêtes vigneronnes de France”

"C'est l'une des plus grandes fêtes vigneronnes de France, qui a lieu dans le vignoble du Jura, l'un des plus petits de France avec près de 2.000 hectares de vignes", a déclaré Marie-Florence Pignier, présidente de cette 18e  édition. 

Vente aux enchères, percée et épreuve du clavelinage 

Les festivités seront marquées dimanche par la mise en perce d'un fût de 220 litres de vin jaune, millésime 2007, et samedi par une vente aux enchères de vieux millésimes. En 2011, à Arbois (jura), une bouteille de vin jaune 1774 s'était vendue pour 57.000 euros. 

L'épreuve du clavelinage, qui récompense les vins jaunes les plus représentatifs de leur millésime, ainsi que les concours de cuisine et de sommellerie seront les autres temps forts du week-end. 

La fête populaire de la Percée du vin jaune célèbre chaque année le nouveau millésime du plus célèbre des vins de cépage savagnin, vieilli six ans et  trois mois en fût de chêne, sans soutirage, ni rajouts, avant d'être mis en bouteille dans un "clavelin" (62 cl). 

Surnommé le "vin des rois", il présente une robe dorée et des saveurs  subtiles de noix, de pomme, de fruits secs et d'épices comme le safran ou de fruits exotiques qui lui confèrent un goût particulier. 

En 2013, la Percée du Vin jaune avait attiré 35.000 visiteurs dans les caves de Voiteur. 

(avec AFP)

images B. Vinsu

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Covid-19 : Va-t-il y avoir une désinfection des rues à Besançon ?

Nombre d'images ont montré des agents en train de désinfecter les rues à l'étranger et récemment en France. Après 15 jours de confinement, est-ce que la Ville de Besançon a prévu un nettoyage approfondi ? Nous avons posé la question à Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.

Huit bureaux de poste ouverts dans le Doubs

Mise à jour • Voici la liste des huit bureaux de poste ouverts dans le Doubs dans le contexte de la situation sanitaire actuelle. La mobilisation des équipes dans les bureaux permet à La Poste "d’assurer ses missions prioritaires et les opérations essentielles tout en protégeant la santé des postiers et des clients", est-il indiqué ce 26 mars 2020.

Fermeture des marchés en plein air. Les marchés « Beaux Arts » et Cassin restent ouverts

Suite aux annonces du Premier ministre lundi 23 mars 2020 concernant un durcissement du confinement en France, la Ville de Besançon a décidé de maintenir les marchés prévus ce mardi, mais tous seront annulés par la suite. A partir de mercredi, seuls les marchés Beaux-Arts au centre-ville et Cassin de Planoise resteront ouverts avec des mesures de préventions renforcées. 
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.85
ciel dégagé
le 09/04 à 12h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
37 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune