Yonne : une quinquagénaire morte par balle, sa mère en état de mort cérébrale

Publié le 16/04/2019 - 08:38
Mis à jour le 16/04/2019 - 08:38

Une femme de 55 ans a été retrouvée morte par balle dimanche à Migennes (Yonne en Bourgogne-Franche-Comté), près de sa mère de 80 ans également très gravement blessée par un tir, a-t-on appris ce lundi 15 avril 2019 auprès du parquet de Sens.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Un ami de l'octogénaire avait signalé la disparition de la vieille dame. Cette dernière étant en conflit avec sa fille, les recherches se sont orientées vers le domicile de la quinquagénaire, situé dans le centre de la ville, où les deux femmes ont été découvertes, blessées par balle à la tête.

Une arme de poing a été retrouvée près des deux victimes. Les secours n'ont pu que constater le décès de la fille, tandis que la mère a été transportée à l'hôpital d'Auxerre et se trouvait lundi en état de mort cérébrale, a précisé le parquet, confirmant une information du site internet de l'Yonne Républicaine.

Le parquet, qui ne privilégiait aucune hypothèse, a ouvert une enquête en "recherche des causes de la mort", confiée à la gendarmerie de Migennes. Une autopsie a été ordonnée pour tenter d'éclaircir les circonstances de la mort de la quinquagénaire.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.95
couvert
le 14/04 à 0h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
92 %