Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Emplois d'avenir et contrats de génération : la Franche-Comté tient le cap

Dylan et sa tutrice... ©cg25 - cliquez sur l'image pour agrandir

Le préfet du Doubs et de la Franche-Comté Stéphane Fratacci et la présidente de Région Marie-Guite Dufay ont présenté les premiers résultats des dispositifs de lutte contre le chômage. En Franche-Comté, 765 emplois d'avenir et 92 contrats de génération ont été signés...

Publicité

On dénombre plus de 55.700 chômeurs de catégorie A en Franche-Comté. Si le taux de chômage est légèrement plus faible que la moyenne nationale, 9,9 % contre 10,4 %, l'augmentation est plus forte en un an en Franche-Comté : +15,5 % face à une hausse en France de 12,5 %. Pour tenter d'enrayer cette hausse, le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs dans le cadre du pacte de compétitivité. 

765 emplois d'avenirs signés en Franche-Comté 

Premier outil de lutte contre le chômage :  Les emplois d'avenir. Ils ont pour objectif de favoriser l'emploi des jeunes de 16 à 25 ans avec peu de qualification (9.000 jeunes en Franche-Comté)  tout en leur offrant une formation. 765 contrats ont été signés dans la région dont 330 dans le Doubs, 140 dans le Jura, 180 en Haute-Saône et 115 dans le Territoire de Belfort. Selon le préfet, la Franche-Comté serait plus performante que la moyenne nationale en réalisant près de la moitié de son objectif final de 1.530 emplois d'avenirs. Pour le secteur non marchand, l'état octroie une aide de 75 % du SMIC (35 % pour le secteur marchand).

Une aide de 18.000 euros sur trois ans pour les contrats de génération

Le contrat de génération se veut être le deuxième dispositif fort  du gouvernement en matière d'emploi. Le principe : embaucher un jeune de moins de 26 ans en CDI et maintenir un emploi sénior de plus de 57 ans. L'expérience au service de la jeunesse pour assurer la transmission du savoir-faire professionnel. 

Sous conditions, l'aide pour les entreprises de moins de 300 salariés atteint 4.000 € par an. Le Conseil Régional y ajoute 2.000 €, notamment pour la formation des tuteurs. Sur trois ans, le montant global de l'aide atteint 18 000 €. En Franche-Comté 92 contrats de génération ont été signés dont 40 dans le Doubs, 30 dans le Jura et 22 dans le Territoire de Belfort et en Haute-Saône.

Le préfet et la présidente de région ont insisté sur le caractère unique en France de cette association "état - région" en vue d'accompagner ces deux dispositifs dont le bus est d'enrayer la hausse du chômage....

Damien

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Lun, 8 Janvier 2018h
BGE Franche-Comté - Besançon
Sam, 27 Janvier 2018h
IUT BESANCON-VESOUL - Vaivre-et-Montoille