Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

L’Homme et l’Enfant d’Ousmane Sow dévoilé

L'Homme et l'Enfant, d'Ousmane Sow ©miss dom - cliquez sur l'image pour agrandir
L'Homme et l'Enfant, d'Ousmane Sow ©miss dom - cliquez sur l'image pour agrandir
L'Homme et l'Enfant, d'Ousmane Sow (détail) ©miss dom - cliquez sur l'image pour agrandir
L'Homme et l'Enfant, d'Ousmane Sow (détail) ©miss dom - cliquez sur l'image pour agrandir
L'Homme et l'Enfant, d'Ousmane Sow (détail) ©miss dom - cliquez sur l'image pour agrandir
L'Homme et l'Enfant, d'Ousmane Sow (détail) ©miss dom - cliquez sur l'image pour agrandir
la surprise d'Ousmane

Créé par le sculpteur sénégalais Ousmane Sow dans le cadre du réagencement du monument aux morts de la ville de Besançon, le bronze de L’Homme et l’Enfant sera inauguré mardi 18 juin 2013 sur la promenade des Glacis. Mais l’original de cette œuvre peut se découvrir dès à présent dans l’exposition rétrospective de l’artiste ouverte ce 15 juin à la Citadelle de Besançon.

Publicité

"Ousmane ne répond jamais aux concours, il l’a fait parce que c’était Besançon, a confié vendredi 14 juin 2013 Béatrice Soulé, épouse et agent d’Ousmane Sow, à Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon. Il voulait te faire une surprise. Il m’a dit « si je gagne, ce sera amusant, Jean-Louis aura une vraie surprise. »" Effectivement, quand le projet a été présenté, le nom de l’artiste n’apparaissait pas, les candidats à ce concours d’architecture y participant anonymement. "Quand j’ai vu le projet, je me suis dit : « Tiens, ca ressemble à ce que fait Ousmane Sow»", lui a répondu Jean-Louis Fousseret, qui s’était ensuite plus que félicité une fois ce projet retenu d’apprendre qu’il s’agissait bien de l’artiste sénégalais avec qui la ville de Besançon avait déjà tissé des liens d’amitié.

Une œuvre universelle

Jusqu’alors révélé seulement par des dessins, L’Homme et l’Enfant s’est dévoilé cette mi-juin à Besançon, dans sa version "œuvre originale", celle-ci étant actuellement exposée au Hangar aux manœuvres de la Citadelle dans l’exposition rétrospective consacrée à Ousmane Sow (lire nos articles ci-dessous). L’enfant que l’homme protège de sa cape ne laisse découvrir que le bas de ses jambes et ses petits pieds. Le groupe sculpté se définissant comme une "oeuvre universelle", il représente "l’espoir et le devenir du monde. L’enfant qui a été protégé protégera. C’est lui qui interpellera par sa présence les nouvelles générations sur la permanence du combat que menèrent ses ancêtres", expliquait l’artiste dans son projet.

Le bronze sera quant à lui installé mardi 18 juin 2013 sur la promenade des Glacis où ont déjà trouvé place les statues sauvegardées de l’ancien monument aux morts de la ville de Besançon (lire à ce sujet ICI).

miss.dom

Votre météo avec

Evénements de Besançon

©Alexane Alfaro
Mer, 13 Décembre 2017h
FRAC Franche-Comté (Cité des Arts) - Besançon
W. Guillet
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
Maison de l'environnement de Franche-comté - Besançon
© d poirier
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00
CRIJ FRANCHE-COMTÉ - Besançon
Mer, 13 Décembre 2017 14h00 - 17h00
MAISON DE L'ARCHITECTURE - Besançon