Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les diplômés reviennent en Franche-Comté

image d'illustration © dr - cliquez sur l'image pour agrandir

Selon une étude sur les mobilités interrégionales des jeunes diplômés de France, publiée, ce mercredi 8 juin 2016 par le CEREQ, le Centre d’Étude et de Recherches sur les Qualifications, la Franche-Comté est un territoire attractif pour la formation mais perd ces diplômés : ils s’envolent pour des régions plus dynamiques. Par contre, ses habitants lui sont fidèles car une bonne partie d’entre eux reviennent un jour où l’autre travailler dans leur territoire d’origine.

Publicité

Le Centre d’Étude et de Recherches sur les Qualifications, le CEREQ a publié ce mercredi 8 juin 2016, une étude sur les mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur. Dans ce rapport, on constate que la Franche-Comté est un territoire déficitaire, elle attire moins de jeunes diplômés (+ 42%) qu’elle n’en perd (-49%). Malgré tout, à la vue de ces chiffres, l’espace comtois est assez attractif pour la formation car même si elle ne retient pas ces jeunes diplômés qui lui reprochent un manque de dynamisme, elle séduit tout de même nouveaux arrivants.  On remarque également que les jeunes diplômés originaires de la Franche-Comté reviennent après leurs études et/ou leurs premières armes professionnelles sur le territoire. Cette dernière donnée permet à cet espace comtois de ne pas être trop en perte de jeunes travailleurs.

Côté Bourgogne, l’étude du CEREQ montre que ce territoire est doublement déficitaire, il perd ses jeunes diplômés (-43%) qui partent vers de nouvelles contrées ; en parallèle les étudiants ne viennent pas en Bourgogne, pire, certains quittent cette zone en cours d’année (-2%).

Le territoire le plus attractif reste l’Île-de-France

Lou

Votre météo avec

Evénements de BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ