Mighty Worm fête ses 11 ans : "L'idée d'un festival a toujours trotté dans un coin de notre tête"

Publié le 30/04/2014 - 13:35
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:56

L'association Mighty Worm a été créée en 2003 à Montbéliard par une bandes de cinq copains fans de musique avec pour objectif : faire venir jouer des groupes dans le genre punk rock en Franche-Comté. L'association a organisé près de 300 concerts et événements et accueilli plus de 400 groupes. Les membres de l'association sont fiers de fêter le onzième anniversaire de Mighty Worm ce mecredi 30 avril à La Rodia à Besançon avec au programme Second Rate, les Flying Donuts, Red Gloves et Billy The Kill. Benjamin Rogez, chargé de projet et membre très actif de l'association, nous en parle...

 ©
©

Interview

maCommune.info : Cette soirée du 30 avril est très attendue notamment grâce au coup d'envoi de la tournée de Second Rate… Racontez-nous vos relations avec ce groupe…

Benjamin Rogez : "C'est sûr, Second Rate est un groupe qui a marqué notre jeunesse, et qui a arrêté de jouer l'année ou nous avons monté l'asso. C'est évidemment avec plaisir et fierté que nous allons fêter nos 11 ans avec eux! La plupart des membres ont œuvré dans  d'autres formations par la suite (Hawaï Samurai, Generic, Black Zombie Procession....), que nous avons fait jouer avec Mighty. Au fil du temps nous avons naturellement tissé des liens avec eux, ainsi qu'avec les premières parties (Red gloves et Flying donuts) accueillies moult fois également. Ce sera donc un peu un anniversaire en famille. Bref, nous avons tous hâte de les voir sur la scène de la Rodia, cela ne se reverra jamais..."

mC : Attendez-vous du monde ?

B-R : "Effectivement on peut raisonnablement attendre du monde mercredi, et espérer accrocher le panneau "complet" sur la porte de la Rodia. La moitié des places ont d'ores et déjà été vendues, je conseillerais donc aux personnes qui n'ont pas encore leur ticket de le prendre le plus vite possible! (dispo sur larodia.com, mais aussi au Bastion et au bar le Red House)."

mC : Vous fêtez l'anniversaire de l'association avec le concert de ce mercredi et ?

B-R : "Pour nos 11 ans, nous perpétuons notre habitude d'organiser un concert à Besançon, et un concert dans le Pays de Montbéliard, notre terre d'origine. Donc ce mercredi 30 avril à la Rodia se produiront donc Second Rate, Flying Donuts, Red Gloves et Billy The Kill. À noter que pour l'occasion, nous invitons des sérigraphes et des merchandizing (vinyles, cds, t-shirts..) a se poser dans le hall de la Rodia, endroit où  les Mighty Worm Rockin Dj's passeront des disques pour ambiancer le bar toute la soirée.

Du côté du Moloco à Audincourt, nous accueillerons le samedi 17 mai The Black Zombie Procession, Jack And The Bearded Fishermen, The Boring et Graffen. Deux énormes soirées en perspective!!"

mC : Quels sont les projets de l'association ?

B-R : "Ce n'est jamais évident de se projeter dans l'avenir, quand on est dans le milieu associatif, qui relève presque exclusivement du bénévolat, surtout après 11 ans d'activisme. Il faut concilier vie personnelle, professionnelle et associative, qui peut vite prendre beaucoup de notre temps. Je suis actuellement chargé de projet au sein de Mighty Worm, par le biais d'un contrat aidé par la Région et l'État. Mais lorsque nous ne bénéficierons plus d'aides, cela semble quasi impossible de pérenniser cet emploi, faute de moyens financiers et matériels. Nous prenons donc les choses comme elles viennent, en profitant un maximum des moments que l'on vit grâce à l'association.

Mais c'est vrai que cette année 2014 est un gros morceau, avec pas mal de concerts organisés, le développement des Mighty Worm Rockin' Dj's, notre émission de Radio hebdomadaire sur Radio Campus (tous les mercredis de 19h à 21h) etc. On ne peut donc que s'en réjouir !"

mC : N'avez-vous pas envie de créer votre propre festival ?

B-R : "L'idée d'un festival a toujours trotté dans un coin de notre tête... Ceci dit, c'est quelque chose qui demande beaucoup de temps, d'investissements, et une grosse prise de risque. Nous nous concentrons donc pour le moment sur nos activités actuelles, mais sait-on jamais !"

Infos pratiques


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit la Saline Royale d’Arc-et-Senans pour sa réouverture

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Quatre mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Hubert Tassy, directeur général de la Saline royale d’Arc-et-Senans nous répond.

Mobilisation pour la culture : 250 manifestants à Besançon

Les organisations de spectacle lancent un appel unitaire à la mobilisation ce jeudi 4 mars 2021 pour les "un an" des premières annulations de spectacle Ils étaient environ 170, dont de nombreux intermittents, réunis en milieu de matinée au kiosque Granvelle à Besançon. Ils réclament une vraie vision d'ici cet été et des perspectives plus claires...

Exposition sur le thème de l’olympisme : des pièces rares exposées à la bibliothèque Sciences Sport Besançon…

Le Centre d’Études et de Recherches Olympiques Universitaires (CEROU) a réalisé une exposition d'envergure sur le thème de l'olympisme. Cette dernière est mise en place à la bibliothèque Sciences et Sport sur le campus de la Bouloie jusqu'au 31 mars 2021. À visiter virtuellement...

Privé de son public, l’orchestre Victor Hugo fait la tournée des collèges et lycées

concert-transat • Il devait jouer devant 1.200 personnes, il se retrouve dans des établissements scolaires : contraint par la pandémie d'annuler tous ses concerts, l'orchestre Victor Hugo Franche-Comté (OVHFC) investit de nouveaux lieux pour continuer à se produire, tout en réclamant un calendrier de reprise pour retrouver la "magie" de la scène. 1.400 collégiens et lycéens de la Bourgogne Franche-Comté se sont retrouvé immergés au cœur même des musiciens de l'orchestre...

Deepfake : MyHeritage insuffle une nouvelle vie à vos anciennes photos..

Ça marche sur Victor Hugo •

On en a beaucoup parlé en début de semaine dans les médias : le service de généalogie MyHéritage vient de doter sa plateforme payante d'une nouvelle fonctionnalité baptisée "Deep Nostalgia" qui permet de donner vie au personnage d'une photo. Des essais ont été réalisés sur un cliché du célèbre écrivain né à Besançon, Victor Hugo. Ça marche aussi sur Gustave Courbet ! Un service a utiliser toutefois avec précaution !

À la rencontre de Gérard Vives, parrain de l’événement bisontin Lundisociable

Après être entré dans la vie des Français il y a presque 30 ans avec la série "Les filles d'à côté", Gérard Vives a continué sa carrière à la télévision, mais aussi dans le sport. Cette année, il a accepté d'être le parrain de Lundisociable qui se tiendra le 8 mars 2021 au Kursaal de Besançon. Il nous en parle...

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit NG Productions pour la réouverture des salles de spectacle !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, l'équipe de NG Productions nous répond.

Le café des pratiques de Besançon labellisé « Fabrique de territoire »

Après le lancement, en juin dernier, d’un programme spécifique sur les tiers lieux, "nouveaux lieux, nouveaux liens", le Gouvernement a encouragé un mouvement de fond afin de transformer les territoires. C'est dans ce cadre que le Café des Pratiques, situé au 105 bis rue de Belfort à Besançon a été labellisé "Fabrique de territoire".

Un aperçu de la vie d’après… Ce que prévoit La Citadelle pour sa réouverture !

Depuis le 30 octobre 2020, les musées, les salles de concert et les théâtres sont fermés à cause de l'épidémie de Covid-19. Près de 4 mois plus tard, aucune visibilité n'est donnée ni aux professionnels ni au public alors que tout ce petit monde s'impatiente de plus en plus. Pour tenter de se projeter dans la vie d'après, on a demandé à des structures bisontines le programme de leur réouverture… Aujourd'hui, Marie-Pierre Papazian, chargée de communication à La Citadelle nous répond.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.98
couvert
le 05/03 à 18h00
Vent
3.3 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
52 %

Sondage